Des nou­velles ex­ci­tantes pour la Fon­da­tion Vé­ro & Louis

Allô Vedettes - - À LA UNE - Luc De­non­court

L.D.: Quoi de neuf avec la Fon­da­tion Vé­ro & Louis? V.C.: «En 2018, c’est sûr qu’on an­nonce le lieu de la construc­tion de la pre­mière mai­son à Va­rennes. Elle va ou­vrir en 2019, et 20 ré­si­dents y sont at­ten­dus! On a hâte de le dire, mais on veut être sûrs que tout soit si­gné. On est très ex­ci­tés. J’ai vrai­ment hâte qu’ils com­mencent à creu­ser. C’est tout près de chez moi, alors je vais y al­ler plu­sieurs fois par se­maine. C’est une étape très im­por­tante à mes yeux. Ça de­vrait être prêt à la fin de l’été, ou au dé­but de l’au­tomne.» Après cette mai­son, y en au­ra-t-il une deuxième? «On est dé­jà dans le pro­ces­sus pour dé­ve­lop­per trois mai­sons en même temps. Il y a un pro­jet à Qué­bec qui avance bien de­puis quelques an­nées; il a été mis sur pied par des ma­mans… Peut-être qu’on pour­rait s’as­so­cier. Aus­si, on re­garde pour la Rive-Nord. D’ici les cinq pro­chaines an­nées, je suis pas mal cer­taine qu’on an­non­ce­ra l’ou­ver­ture de trois à cinq mai­sons.» J’ima­gine qu’il vous fau­dra beau­coup d’ar­gent… «Ef­fec­ti­ve­ment! La cam­pagne de fi­nan­ce­ment qu’on a lan­cée au prin­temps re­pré­sente 15 mil­lions de dol­lars sur cinq ans.» Vous amas­se­rez des sous tout au long du fes­ti­val Co­me­diHa! grâce à di­verses ac­ti­vi­tés. Es-tu heu­reuse de cette as­so­cia­tion? «C’est un gros plus. On avait par­lé du pro­jet à Syl­vain Pa­rentBé­dard du Co­me­diHa! parce qu’on connais­sait sa si­tua­tion avec son fils lour­de­ment han­di­ca­pé. Il était très tou­ché à la base, et on s’était pro­mis qu’on al­lie­rait nos forces un jour pour amas­ser de l’ar­gent pour les deux causes.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.