Lu­di­vine re­ding: «Je suis très à l’aise avec mon corps»

Allô Vedettes - - TÉLÉVISION -

C’ est dans la sé­rie La théo­rie du K.O. que l’on a dé­cou­vert la jeune femme de 21 ans il y a quelques an­nées. On a éga­le­ment pu la voir dans Mé­moires vives. Avec son rôle de Fan­ny dans la sé­rie Fu­gueuse, elle vient de faire un pas de plus comme co­mé­dienne. Le fait de cam­per une jeune fu­gueuse qui se re­trouve dans le mi­lieu de la pros­ti­tu­tion de­man­dait un cer­tain cou­rage: «Je ne connais­sais per­sonne dans mon en­tou­rage qui avait été confron­té à ce pro­blème. Pour in­ter­pré­ter le rôle de Fan­ny, j’ai ren­con­tré une jeune fille de 14 ans qui a été prise dans le piège des gangs de rue et de la pros­ti­tu­tion. Ça m’a ai­dée à mieux com­prendre mon per­son­nage.»

La jeune ac­trice a ado­ré in­car­ner ce per­son­nage pris au piège par un ma­ni­pu­la­teur, qui la com­ble­ra de ca­deaux et de pro­jets pour mieux l’in­tro­duire dans le monde de la drogue et de la pros­ti­tu­tion: «J’aime Fan­ny, c’est un beau per­son­nage, c’est une fille qui a soif de vivre, mais qui est in­no­cente. J’avais des scènes très trou­blantes à jouer, sur­tout quand la vio­lence fait son ap­pa­ri­tion. Men­ta­le­ment, c’était dur, mais tel­le­ment in­tense. Jus­qu’ici, c’est la plus belle ex­pé­rience de ma vie, et j’ai fait ce tour­nage dans la joie.» Quant aux scènes de nu­di­té que Lu­di­vine a dû tour­ner, elle n’a eu au­cun pro­blème: «Il n’y a pas eu de sur­prise parce que je sa­vais que j’avais ce genre de scènes à tour­ner. Je suis très à l’aise avec mon corps, et toutes les scènes se sont faites dans le plus grand res­pect. Elles étaient né­ces­saires, elles servent bien le scé­na­rio.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.