Les cô­tés sombres de la po­li­tique se­lon

Être la femme du pre­mier mi­nistre du Ca­na­da n’est pas de tout re­pos, se­lon So­phie Grégoire Tru­deau. La femme de coeur a vou­lu mettre en lu­mière cer­tains as­pects de sa vie qui semblent par­fois lourds à por­ter.

Allô Vedettes - - SOMMAIRE -

So­phie Grégoire Tru­deau

Lors de son pas­sage à l’émis­sion Les échan­gistes, celle qui pré­fère se faire ap­pe­ler «So­phie» plu­tôt que «Ma­dame» s’est dite en­chan­tée de re­trou­ver l’am­biance d’un pla­teau de tour­nage. On se sou­vient que la femme de 43 ans a long­temps été ani­ma­trice et chro­ni­queuse à la té­lé­vi­sion. Si elle s’en­nuie par­fois de l’at­mo­sphère et de la chi­mie des pla­teaux, So­phie Grégoire Tru­deau avoue qu’elle pense ra­re­ment à cette an­cienne car­rière: «Je m’en­nuie du tra­vail d’équipe et de faire des en­tre­vues… mais je suis tel­le­ment oc­cu­pée que je l’ou­blie, di­sons ( rires)! » Mo­no­pa­ren­tale… ou presque! Il faut dire que l’épouse de Jus­tin Tru­deau en a plein les bras avec ses nom­breux en­ga­ge­ments po­li­tiques, no­tam­ment son dé­voue­ment dans la cause

«Ce que vous voyez, c’est 1 % de ce qu’on est en réa­li­té.»

de l’es­time per­son­nelle chez les filles et les femmes. Mais elle tient à le dire: mal­gré le bou­lot, elle est avant tout une mère de fa­mille: « Mon rôle pre­mier, c’est d’être une ma­man pour mes trois co­cos d’amour et je suis très pré­sente dans leur vie. On est tis­sés ser­ré.» D’ailleurs, si So­phie est au­tant dé­bor­dée,

Peu im­porte où ils vont, les en­fants de Jus­tin et So­phie sont sui­vis par des gardes du corps.

La femme du pre­mier mi­nistre croit que l’image par­faite que cer­tains se font de leur fa­mille est er­ro­née. Sa com­pli­ci­té avec Mi­chelle Oba­ma est pal­pable. «Cen’est­pas­gla­mour,cen’est­pas du­tout­ce­que­les­gens­pensent.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.