Une dé­pres­sion sé­vère pour Ja­net Jack­son

La chan­teuse Ja­net Jack­son tra­verse des mo­ments dif­fi­ciles ac­tuel­le­ment. En plus de connaître des pro­blèmes fa­mi­liaux, elle souffre d’une dé­pres­sion, a-t-on ap­pris dans une en­tre­vue qu’elle a ac­cor­dée au ma­ga­zine Es­sence.

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Luc De­non­court

La ve­dette de 52 ans af­firme même qu’elle n’a ja­mais été heu­reuse avant de don­ner nais­sance à son fils, en 2017: «Mon bon­heur est de te­nir mon bé­bé dans mes bras et de l’en­tendre ga­zouiller. Je suis heu­reuse quand je re­garde dans ses yeux sou­riants et que je le vois ré­pondre à ma ten­dresse.»

Un loUrd pas­sé Alors qu’elle était au som­met de la gloire dans les an­nées 1990, Ja­net Jack­son vi­vait une grande épreuve: «C’était dif­fi­cile de lut­ter contre la ma­la­die. Je pour­rais pas­ser ma vie à ana­ly­ser la source de ma dé­pres­sion.» Elle tente au­jourd’hui d’ex­pli­quer ce qui s’est pas­sé à l’époque: «Le fait d’avoir peu d’es­time de soi peut être an­cré dans un sen­ti­ment d’in­fé­rio­ri­té remontant à l’en­fance. Ça peut aus­si être lié à des ob­jec­tifs que l’on veut at­teindre, mais qui sont trop éloi­gnés. Et il y a bien sûr les pro­blèmes so­cié­taux que sont le ra­cisme et le sexisme. Mé­lan­gez le tout, et ce­la donne une dé­pres­sion, une ma­la­die te­nace et ef­frayante.»

Quelques jours après cet en­tre­tien, Ja­net Jack­son re­ce­vait le prix Im­pact aux Ra­dio Dis­ney Mu­sic Awards. Lors de son dis­cours, elle a ren­du hom­mage à ses pa­rents, qui l’ont sou­te­nue à tra­vers les hauts et les bas de sa car­rière: «C’est beau, ça rend humble d’être re­con­nue comme quel­qu’un qui a eu une in­fluence po­si­tive. Si j’ai eu la chance d’avoir cet ef­fet sur les autres, c’est uni- que­ment parce que j’ai été très tou­chée par les gens po­si­tifs dans ma vie. Ma mère m’a nour­rie de l’amour le plus ex­tra­va­gant ima­gi­nable. Mon père, mon in­croyable père, m’a pous­sée à de­ve­nir la meilleure que je pou­vais être. Mes frères et soeurs ont mis la barre très haute en ma­tière d’ex­cel­lence ar­tis­tique. Par­fois, on peut avoir une in­fluence po­si­tive sim­ple­ment en sou­riant, ou en don­nant une poi­gnée de main ou un câ­lin.»

rien ne va plUs avec son ex Alors qu’elle de­vait faire un grand re­tour sur scène il y a quelques an­nées, Ja­net Jack­son an­nu­lait sa tour­née pour fon­der une fa­mille. Mais de­puis quelques mois, rien ne va plus entre Ja­net et son exé­poux, Wis­sam Al Ma­na, le père du pe­tit Eis­sa. Il y a d’abord le di­vorce, qui s’an- nonce très hou­leux puisque la chan­teuse ai­me­rait ob­te­nir la moi­tié de la for­tune de l’homme (500 mil­lions de dol­lars), en plus de la garde com­plète de son fils. Après avoir quit­té la ville où le couple a fon­dé sa fa­mille, Ja­net veut main­te­nant cou­per tous les ponts avec le père de son en­fant.

«Mon bon­heur est de te­nir mon bé­bé dans mes bras.»

Au dé­but du mois de juin, la chan­teuse a même fait in­ter­ve­nir les po­li­ciers après un ap­pel de la nou­nou, qui au­rait af­fir­mé que son ex-ma­ri avait un com­por­te­ment agres­sif. Ran­dy Jack­son, le frère de la star, a même dé­cla­ré que cette em­ployée s’était en­fer­mée dans la salle de bain pour contac­ter la chan­teuse. Tou­te­fois, il sem­ble­rait que les po­li­ciers n’ont pas ju­gé que le pe­tit Eis­sa était en dan­ger avec son père.

Eis­sa, le fils de Ja­net, est-il en dan­ger avec l’ex-ma­ri de la chan­teuse?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.