Georges Cloo­ney craque

Il y a cinq ans, on croyait que l’ac­teur était un éter­nel cé­li­ba­taire. Puis, il a ren­con­tré Amal Ala­mud­din et, de­puis, il qua­li­fie sa vie de fa­mille de mer­veilleuse.

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Ju­lie Loi­selle

Amal n’en fait qu’à sa tête… ce qui peut cau­ser des fric­tions!

Si cer­tains ont long­temps cru que leur couple n’al­lait pas du­rer, George et Amal Cloo­ney leur ont prou­vé le contraire. Lors du Ame­ri­can Film Ins­ti­tute’s 2018, le 7 juin der­nier, la femme de 40 ans est mon­tée sur scène et a lan­cé un mes­sage d’amour à son époux. Elle a entre autres dé­cla­ré: «Quand j’ai ren­con­tré Georges, j’avais 35 ans, et je com­men­çais à me ré­si­gner à res­ter vieille fille. Puis, on s’est ren­con­trés, et j’ai vite sen­ti que je ne vou­drais ja­mais être avec une autre per­sonne, peu im­porte ce qui pour­rait ar­ri­ver. Je n’ar­ri­vais pas à dor­mir quand on était sé­pa­rés. On m’a dit aus­si que j’af­fi­chais un im­mense sou­rire lorsque je li­sais les mes­sages et les lettres ca­chés dans mon sac… Mon amour, ce que j’ai dé­cou­vert en toi est le grand amour que j’ai tou­jours es­pé­ré.» George a cra­qué sous ses paroles rem­plies d’amour, et les larmes ont ra­pi­de­ment en­va­hi ses yeux.

FI­NI, LA PEUR DE LA PA­TER­NI­TÉ!

George avait confié qu’il était ter­ri­fié à l’idée que sa femme ac­couche de ju­meaux. De­puis, l’ac­teur de 57 ans se dit un pa­pa com­blé. C’est donc avec dou­ceur et hu­mour qu’il parle de ses ju­meaux, qui ont eu 1 an le 6 juin der­nier: «Ma fille est très élé­gante et elle a de grands yeux. Elle est douce et si­len­cieuse, comme sa mère. Et mon fils est comme moi: il fait constam­ment des bruits avec sa bouche et c’est un vrai clown. Alexan­der est un pe­tit co­quin gour­mand. Il passe son temps à man­ger et il pour­rait jouer les por­tiers à Hol­ly­wood!»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.