Le grand ca­deau de Mi­khail Ahoo­ja

Après avoir in­car­né An­ju dans Au se­cours de Béa­trice pen­dant plu­sieurs sai­sons, le co­mé­dien Mi­khail Ahoo­ja se­ra de nou­veau au pe­tit écran la sai­son pro­chaine. Mais cette fois, ce se­ra dans Une autre his­toire.

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Luc De­non­court

L.D.: Tu se­ras de la nou­velle sé­rie Une autre his­toire. Peux-tu nous en dire plus sur ton per­son­nage? M.A.: «C’est un jeune homme dans la tren­taine qui a per­du son père il y a un an. Il de­vient l’homme de la fa­mille et il prend ce rôle très à coeur. Il es­saie d’être le père de sa mère, de sa soeur et de ses deux en­fants. Il en a trop sur les épaules, en plus de son en­tre­prise de ré­no­va­tion. Sa vie semble parfaite en ap­pa­rence, mais il a plu­sieurs ques­tion­ne­ments liés à son âge. Il es­saie de prendre soin de tout le monde, mais il ou­blie de prendre soin de lui.» Quelle re­la­tion en­tre­tient-il avec sa mère, in­ter­pré­tée par Marina Or­si­ni? «Il veut être le père de sa mère, mais elle lui dit qu’elle n’est pas mou­rante.» Va-t-il fi­nir par flan­cher? «Ça com­mence len­te­ment. On se doute que quelque chose ne le rend pas tout à fait heu­reux.» Est-ce que cette sé­rie ar­rive à un bon mo­ment après la fin d’Au se­cours de Béa­trice? «Je suis vrai­ment content de jouer à Ra­dio-Ca­na­da, après avoir par­ti­ci­pé à Mé­moires vives. C’est un rôle plus ma­ture et j’aime al­ler dans ces zones. Je vieillis alors je peux jouer ce type de per­son­nages. Je joue aus­si dans Jérémie où j’in­ter­prète un jeune. Je peux al­ler dans une di­rec­tion plus dra­ma­tique.» Tu se­ras de la pro­chaine pièce de Robert Le­page. Est-ce un hon­neur? «C’est la pre­mière fois de ma vie que j’ai plus hâte aux ré­pé­ti­tions qu’au spec­tacle. J’ai tel­le­ment hâte de le voir tra­vailler, c’est un gé­nie. Le pro­jet An­der­sen est le spec­tacle qui m’a le plus mar­qué lorsque j’étais jeune. C’est ce qui m’a fait tom­ber amou­reux avec le théâtre. Je vais tra­vailler avec lui, c’est un grand ca­deau.» Est-ce que ce se­ra comme une nou­velle école? «On m’a dit qu’il tra­vaille beau­coup dans le chaos. J’ai tra­vaillé sou­vent avec Serge De­non­court, qui est très mé­tho­dique. Ce se­ra autre chose com­plè­te­ment.» Ar­ri­ve­ras-tu à prendre des va­cances? «Ce n’est pas pré­vu pour le mo­ment. Je suis al­lé au Mexique l’hi­ver der­nier. On a loué une mai­son avec des amis et j’en ai bien pro­fi­té.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.