Jean-Phi­lippe Wau­thier ne veut pas pous­ser sa chance

«On gère notre vie fa­mi­liale du mieux qu’on peut»

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Yves Bou­dreau

Une an­née char­gée pour le père de deux en­fants.

L’ ani­ma­teur Jean-Phi­lippe Wau­thier est très oc­cu­pé. L’été, il anime Le beau di­manche avec Re­bec­ca Ma­kon­nen, et il re­prend Les dieux de la danse et La soi­rée est (en­core) jeune en au­tomne. De plus, il a ac­cep­té d’ani­mer, seul, la soi­rée des prix Gé­meaux, un dé­fi qu’il prend très au sé­rieux. L’an der­nier, il avait coa­ni­mé avec Éric Sal­vail, mais à la suite des évé­ne­ments concer­nant ce der­nier, per­sonne ne sa­vait quelle forme al­lait prendre l’ani­ma­tion de la soi­rée: «Au dé­part, j’igno­rais ce qui al­lait ar­ri­ver. Nous sommes pas­sés à tra­vers toutes les étapes, nous avons cher­ché un rem­pla­çant, nous avons vé­cu toutes les gammes d’émo­tions. Fi­na­le­ment, on m’a pro­po­sé de l’ani­mer seul et j’ai ac­cep­té de re­le­ver le dé­fi. Les prix Gé­meaux, c’est un gros ba­teau. Nous sommes dé­jà au tra­vail même si le ga­la n’a lieu qu’au mois de sep­tembre. Et puis, je suis content de tra­vailler avec Serge De­non­court qui fe­ra la mise en scène. Je sais que je ne se­rai pas dé­çu.»

Au cours de l’été, en plus d’ani­mer Le beau di­manche et de préparer la soi­rée des Gé­meaux, il a en­re­gis­tré Les dieux de la danse: «Comme chaque an­née, nos dan­seurs hé­sitent à ve­nir faire le show, ils savent que c’est beau­coup de tra­vail, mais quand on les ap­pelle, ils ac­courent tous et veulent tous ga­gner.» Puis l’ani­ma­teur doit aus­si se préparer à en­tre­prendre cet au­tomne une nou­velle sai­son ra­dio­pho­nique (com­pre­nant une cap­ta­tion heb­do­ma­daire pour la té­lé) de La soi­rée est (en­core) jeune. Cette an­née, il y au­ra en outre des chan­ge­ments, comme pour l’ani­ma­tion du ga­la des Gé­meaux, puisque Fred Sa­vard, un des quatre membres − avec Oli­vier Ni­quet et Jean-Sé­bas­tien Girard −, a dé­ci­dé de ne pas re­ve­nir.

Un père oc­cU­pé La vie de Jean-Phi­lippe Wau­thier n’est sû­re­ment pas un long fleuve tran­quille. Il est pré­sen­te­ment l’ani­ma­teur le plus re­cher­ché pour la té­lé­vi­sion et la ra­dio. Il ne faut pas ou­blier que l’ani­ma­teur de 38 ans est pa­pa de deux en­fants: Cla­rence, trois ans et de­mi, et Bé­né­dicte, qui a eu deux ans le 28 juillet. Conscient que la ma­man, Del­phine La­mothe, est très pré­sente, il avoue que la tâche n’est pas tou­jours simple avec deux en­fants en bas âge qui sont nés coup sur coup. «On gère notre vie fa­mi­liale du mieux qu’on peut» , dit-il en pous­sant un pe­tit sou­pir. Et son au­tomne ne s’an­nonce pas très calme… Alors, quand on lui de­mande si un troi­sième en­fant fait par­tie des plans de la fa­mille, il ré­pond iro­ni­que­ment: «Je ne pousse pas “ma luck” pour un troi­sième en­fant.»

Ani­ma­teur ve­dette, père de deux jeunes en­fants, Jean-Phi­lippe Wau­thier a ac­cep­té d’ani­mer seul le pro­chain ga­la des prix Gé­meaux, ce 16 sep­tembre.

Il a re­trou­vé l’équipe des Dieux de la danse pour la sai­son es­ti­vale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.