Jean-Re­né Du­fort: «Mon amour pour les sciences ne me quitte pas»

Allô Vedettes - - SOMMAIRE - Luc De­non­court et Yves Bou­dreau

La pas­sion de Jean-Re­né Du­fort pour les sciences est bien connue du pu­blic. Di­plô­mé en bio­chi­mie de l’Uni­ver­si­té de Sher­brooke, il a vé­cu une ex­pé­rience avec 100 co­bayes au cours des der­niers mois. En plus de pré­pa­rer l’émis­sion Le gros la­bo­ra­toire, il est aus­si en mode élec­to­ral avec In­fo­man.

Y.B.: À l’ap­proche des élec­tions pro­vin­ciales, tu dois par­cou­rir le Qué­bec… J.-R.D.: «Les élec­tions se tien­dront le 1er oc­tobre, ça ne nous donne pas beau­coup d’émis­sions avant les élec­tions. Mais nous sommes dé­jà sur la route avec notre ba­zou et, chaque ma­tin, nous re­gar­dons un peu ce qui se passe pen­dant la cam­pagne et par­tons à la re­cherche des can­di­dats les plus in­té­res­sants.» Comment en­tre­vois-tu cette cam­pagne? «On risque de se re­trou­ver avec un nou­veau gou­ver­ne­ment et une foule de nou­veaux mi­nistres. Mais même si les li­bé­raux re­prennent le pou­voir, il y au­ra de nou­velles fi­gures. Je pense qu’on va beau­coup s’amu­ser avec Ger­trude Bour­don; elle a énor­mé­ment de po­ten­tiel pour nous. De toute fa­çon, nous sommes sur In­ter­net et nous fai­sons une re­cherche sur tous les can­di­dats. Toutes les ve­dettes po­li­tiques sont vi­sées.» C’est la 18e sai­son d’In­fo­man et tu pré­sen­te­ras ta 500e émis­sion. Y au­ra-t-il des nou­veau­tés? «Nous conti­nuons le même tra­vail, avec la même équipe, la ma­gni­fique Chan­tal La­marre et MC Gilles. Nous avons de­man­dé à Chan­tal de pré­pa­rer un seg­ment où on di­ra tout ce qu’on ne peut plus dire à la té­lé­vi­sion au­jourd’hui. Chan­tal se sur­passe dans ce to­po. Pour le reste, on va suivre l’ac­tua­li­té qui, j’en suis cer­tain, se­ra en­core pas­sion­nante.» Tu se­ras aus­si aux cô­tés de Ma­rie-Pier Élie à la barre du Gros la­bo­ra­toire, comment est né ce pro­jet? «Le pro­duc­teur d’In­fo­man, Ri­chard Goyer, cher­chait un show de sciences in­té­res­sant à faire. Il est tom­bé sur ce concept hol­lan­dais et nous a de­man­dé, à Ma­rie-Pier et moi, si ça nous in­té­res­sait de l'ani­mer.» Dé­si­rais-tu re­ve­nir aux sciences? «Non, mais on di­rait que mon amour pour les sciences ne me quitte pas. Je pen­sais que je pas­se­rais à autre chose, mais chaque fois, c’est un plai­sir d’y re­ve­nir. Ce n’est pas un show de sciences. On vé­ri­fie des choses simples et tri­pantes. La science va bien pas­ser.» Qu’avez-vous tes­té sur les co­bayes en ques­tion? «Les com­por­te­ments hu­mains face à la peur, à la dis­cri­mi­na­tion, aux pré­ju­gés, à la ner­vo­si­té. On teste aus­si la ra­pi­di­té d’ac­tion et plu­sieurs autres choses.» Avez-vous les ré­sul­tats des tests? «Je tra­vaille là-des­sus dans mon bu­reau ac­tuel­le­ment. Une fois que j’au­rai ter­mi­né, on pré­sen­te­ra les ré­sul­tats de­vant les co­bayes, les­quels se­ront éton­nés.» Est-ce que les co­bayes se sont liés d’ami­tié au cours de l’aven­ture? «Ils s’or­ga­nisent des sou­pers et ont même un club Fa­ce­book. Ils sont sou­dés à vie. On a créé un genre de club se­cret.» Comment s’est pas­sé cet été de tour­nages? As-tu pu prendre des va­cances avec Ar­naud, ton fils? «Mon gars a tra­vaillé cet été, c'était son pre­mier job d’été. Il était coach des gar­diens de but. Il a pas­sé son été dans un aré­na. Je ne pense pas qu’il aille bien loin dans ce do­maine. Il a d’autres champs d’in­té­rêt, sur­tout de­puis qu’il est amou­reux pour la pre­mière fois.»

Jean-Re­né Du­fort et Ma­rie-Pier Élie ani­me­ront Le gros la­bo­ra­toire, les mer­cre­dis, dès le 19 dé­cembre, à 21 h sur ICI Ex­plo­ra.

Pour la 18e sai­son d’In­fo­man, Jean-Re­né croit que sa com­plice Chan­tal La­marre se sur­passe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.