BRAVO !

Avenir PaT - Montréal-Est - - LA UNE -

C’est la fin d’une belle col­la­bo­ra­tion de bé­né­voles, d’une du­rée de 25 ans, pour le tour­noi de golf des ci­toyens de la Ville de Mon­tréal-Est. Fon­dé par Jacques Du­four, Ma­non Bon­du et feu Jean-Guy Na­deau, il a été re­pris en main par Jacques La­pierre, ain­si que Su­zanne et An­dré Des­ro­chers pen­dant au moins 23 de ces 25 an­nées. Nous te­nons à fé­li­ci­ter, le mot est trop faible, la belle équipe de Su­zanne, Jacques et An­dré pour leur cou­ra­geux dé­voue­ment. Le­vés à 5h pour le golf et tou­jours de­bout à 22 h 30 pour la fer­me­ture de la salle de ré­cep­tion, c’était la nor­ma­li­té. Le reste, pas plus simple, le re­cru­te­ment des par­ti­ci­pants, la re­cherche de com­man­di­taires, la com­mande de cadeaux, l’or­ga­ni­sa­tion de la soi­rée, l’ac­cueil (fruits, jus, etc.), la pré­pa­ra­tion des ti­rages et j’en passe. J’ai même été té­moin des 48 heures d’achar­ne­ment de Su­zanne et Jacques à la pour­suite d’un per­mis de la SAQ. Je suis heu­reux de pré­sen­ter (g. à d.) Su­zanne, Fran­çoise Lac­ha­pelle, conseillère, ain­si que John Judd , Jacques, Anne St-Laurent, conseillère, An­dré et le maire, Ro­bert Cou­tu. Concer­nant un pro­chain et 26e tour­noi, c’est main­te­nant entre les mains de la Ville de Mon­tréal-Est.

LES ÉTUDES NOUS MÈNENT LOIN…

…même jus­qu’en Ir­lande. Je m’ex­plique ! Vous al­lez com­prendre en sui­vant le par­cours d’une cer­taine Marilyne Dra­gon, fille de France De­sau­tels et Luc Dra­gon. À titre d’au­teure de deux ro­mans lors de son sé­jour au Col­lège St-Jean-Vian­ney, Marilyne fut l’ob­jet de textes dans le Jungle, dans le pas­sé. Main­te­nant, j’ai ap­pris qu’après son par­cours au Col­lège de Mai­son­neuve, l’Uni­ver­si­té McGill lui a of­fert une bourse! Comme elle étu­die­ra dans une uni­ver­si­té an­glo­phone, elle fe­ra une ma­jeure (en psy­cho­lo­gie) et un mi­neur (en lit­té­ra­ture fran­çaise). Elle pour­ra ain­si pour­suivre sa pas­sion pour l’écri­ture. C’est ici que l’Ir­lande ar­rive dans son his­toire…Marilyne y est al­lé 2 se­maines en juin afin de par­faire son an­glais. Et pour l’été, elle tra­vaille comme mo­ni­trice au camp de jour du Re­lais du Bout au Centre le Main­bourg.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.