Plus de 20 ans au ser­vice des ci­toyens

Avenir PaT - Montréal-Est - - ACTUALITÉS - RALPH-BONET SANON ralph-bonet.sanon@tc.tc

PO­LI­TIQUE. La dé­pu­tée Ni­cole Lé­ger, qui re­pré­sente la cir­cons­crip­tion de Pointe-auxT­rembles pour le Par­ti qué­bé­cois (PQ) de­puis bien­tôt 22 ans, compte de­meu­rer en poste jus­qu’aux pro­chaines élec­tions pro­vin­ciales, mais ne se re­pré­sen­te­ra pas par la suite.

«Au­jourd’hui, j’an­nonce, sans au­cune pres­sion de qui­conque, sans au­cune de­mande de per­sonne, que je ne sol­li­ci­te­rai pas un nou­veau man­dat le 1er oc­tobre pro­chain», a dé­cla­ré la Poin­te­lière le 16 jan­vier der­nier, de­vant des jour­na­listes, des membres de sa fa­mille, des po­li­ti­ciens et des di­ri­geants de la com­mu­nau­té réunis à son bu­reau de cir­cons­crip­tion.

La dé­pu­tée de 62 ans ne sol­li­cite pas de 8e man­dat parce qu’elle s’est don­née à la po­li­tique «à 150%, 7 jours par se­maine», de­puis bien­tôt 22 ans et veut «pas­ser le flam­beau».

Elle compte tou­te­fois res­ter pré­si­dente du Co­mi­té de dé­ve­lop­pe­ment de l’est de Mon­tréal (CDEM), un re­grou­pe­ment d’une cen­taine d’élus et re­pré­sen­tants de divers sec­teurs.

«Je conti­nue­rai de mi­li­ter et d’ai­der où il le fau­dra» afin que le Qué­bec de­vienne un pays, a pro­mis l’ac­tuelle porte-pa­role de l’op­po­si­tion of­fi­cielle en ma­tière de Con­seil du Tré­sor et d’ac­cès à l’in­for­ma­tion.

«

Je pense qu’on est ca­pable de quit­ter heu­reuse, la tête haute, se­rei­ne­ment, sans qu’il n’y ait autre chose que d’avoir fait une ré­flexion dans sa vie et d’être en forme pour la suite.»

Ni­cole Lé­ger

RU­MEURS

La fille de l’ex-dé­pu­té pé­quiste Mar­cel Lé­ger nie avoir été pous­sée vers la sor­tie afin de faire place à une can­di­da­ture de Jean-Mar­tin Aus­sant, l’an­cien chef du par­ti Op­tion na­tio­nal et an­cien dé­pu­té.

Le dé­part de la mère et épouse n’a rien à voir avec son état de san­té non plus, a as­su­ré celle qui a com­bat­tu un cancer de la langue en 2015.

L’an­nonce de Mme Lé­ger sur­ve­nait le même jour que celles des dé­pu­tés pé­quistes Alexandre Clou­tier et Agnès Mal­tais. Il ne faut pas y voir de conspi­ra­tion, a soutenu Mme Lé­ger, ain­si que le chef du PQ, Jean-Fran­çois Li­sée, as­sis à ses cô­tés du­rant l’an­nonce.

«C’est la sai­son en ce mo­ment, pour les 125 dé­pu­tés de l’As­sem­blée na­tio­nale, de se po­ser la ques­tion: «est-ce que je me pré­sente ou non»», a fait va­loir M. Li­sée.

MAI­SON DES NAISSANCES ET CPE

Par­mi ses contri­bu­tions, l’ex-mi­nistre de la Fa­mille dé­lé­guée de 1998 à 2001 et en titre de 2012 à 2014 compte no­tam­ment sa par­ti­ci­pa­tion à la créa­tion du ré­seau des centres de la pe­tite en­fance (CPE) et la mise sur pied d’une Mai­son de naissances dans l’est de Mon­tréal.

Son chef de par­ti a d’ailleurs sou­li­gné sa contri­bu­tion au « joyau ex­tra­or­di­naire » , au «mo­dèle pour le monde» qu’est le ré­seau des CPE.

La Mai­son de naissances de l’Est, en construc­tion dans Mercier-Est, doit ou­vrir l’au­tomne pro­chain. Elle bé­né­fi­cie d’un bud­get de 1,65 M$ pour ac­cueillir jus­qu’à 400 naissances par an­née à l’aide de sages-femmes.

«Ni­cole a tou­jours été pré­sente, a tou­jours été der­rière nous, a tou­jours ac­cueilli nos pro­jets parce qu’elle trou­vait que ça avait du sens, que c’était bien ar­ti­cu­lé et qu’elle avait le dé­sir de s’in­ves­tir au­près de sa com­mu­nau­té pour qu’on puisse en­fin avoir ac­cès à une mai­son de naissances dans l’Est» ra­conte la di­rec­trice gé­né­rale du Centre de pé­ri­na­ta­li­té (CRP) Les Re­le­vailles, Jo­sée La­pratte, qui tra­vaille sur le dos­sier de­puis «pra­ti­que­ment 10 ans».

(Photo TC Media — Ralph-Bonet Sanon)

La dé­pu­tée Ni­cole Lé­ger a an­non­cé qu’elle ne sol­li­ci­te­ra pas de hui­tième man­dat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.