Un com­plexe de ten­nis in­té­rieur en­vi­sa­gé dans Pointe-aux-Trembles

Avenir PaT - Montréal-Est - - ACTUALITÉS - RALPH-BO­NET SANON ralph-bo­net.sanon@tc.tc

EXCLUSIF. La Fé­dé­ra­tion qué­bé­coise de ten­nis sou­haite construire un com­plexe de ten­nis in­té­rieur d’une su­per­fi­cie de plus de 66 000 pieds car­rés dans Pointe-aux-Trembles.

Le com­plexe, qui se­rait si­tué dans le sta­tion­ne­ment du Club de golf de l’île de Mon­tréal, comp­te­rait huit ter­rains de ten­nis in­té­rieur, des salles mo­du­lables per­met­tant la pra­tique d’autres sports, des ves­tiaires et des es­paces de bu­reau.

Le com­plexe vient ré­pondre à une pé­nu­rie de ter­rains de ten­nis in­té­rieur sur l’île de Mon­tréal, ex­plique le di­rec­teur gé­né­ral ad­joint de Ten­nis Qué­bec.

«Le ra­tio ac­tuel sur l’île de Mon­tréal est d’un pour 35 000 ha­bi­tants, alors que la norme in­ter­na­tio­nale pour des pays qui ont des condi­tions sem­blables au Ca­na­da pour le dé­ve­lop­pe­ment du ten­nis est d’un pour 10 000, jus­ti­fie Ré­jean Lévesque. Il n’y a au­cun ter­rain de ten­nis in­té­rieur à l’est du bou­le­vard Saint-Laurent, mis à part ceux du Com­plexe spor­tif Claude-Ro­billard, qui sont à usages mul­tiples et spo­ra­diques.»

EN­VER­GURE

Le com­plexe se veut un moyen d’ac­cueillir des com­pé­ti­tions in­ter­na­tio­nales sanc­tion­nées de ni­veau ju­nior, ain­si que des com­pé­ti­tions d’en­ver­gure pro­vin­ciale ou na­tio­nale. Ces ter­rains se­raient construits se­lon les normes de la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale de ten­nis et se­raient re­cou­vert d’acry­lique De­co­turf, la même sur­face qu’au Stade Uni­prix, où se dis­pute la Coupe Ro­gers.

«Notre ob­jec­tif n’est pas seule­ment de te­nir des tour­nois de ten­nis, mais éga­le­ment des camps de for­ma­tion pour en­traî­neurs, ins­truc­teurs et of­fi­ciels, ain­si que des camps de per­fec­tion­ne­ment pour ath­lètes de haut ni­veau», dit M. Lévesque.

EM­PLA­CE­MENT

Si Ten­nis-Qué­bec po­si­tionne son centre dans la pointe est de l’île, en plein parc-na­ture de la Pointe-aux-Prai­ries, c’est qu’elle table sur une crois­sance dé­mo­gra­phique, dont chez les jeunes fa­milles dans le sec­teur. L’or­ga­ni­sa­tion songe donc à col­la­bo­rer avec le Centre com­mu­nau­taire Rous­sin, Ten­nis Mon­tréal ou d’autres ins­ti­tu­tions du quar­tier afin d’of­frir des ac­ti­vi­tés aux éco­liers ou aux usa­gers du centre com­mu­nau­taire.

Se­lon M. Lévesque, le com­plexe pour­rait être uti­li­sé en «com­plé­men­ta­ri­té» au Club de golf, ain­si qu’à d’autres ins­tal­la­tions du quar­tier.

«Nous vou­lons vraiment que ça soit un lieu de ras­sem­ble­ment pour la po­pu­la­tion de l’est de Mon­tréal. Nous sommes convain­cus que notre pro­jet va cor­res­pondre aux be­soins, à court, moyen et long termes, de la po­pu­la­tion de l’est de Mon­tréal», fait va­loir M. Lévesque.

Dans sa forme ac­tuelle, le pro­jet coû­te­rait entre 15 et 17 mil­lions de dol­lars, se­lon une es­ti­ma­tion «pru­dente». Si ces pro­mo­teurs ras­semblent le fi­nan­ce­ment mu­ni­ci­pal, provincial, fé­dé­ral et pri­vé né­ces­saire, il pour­rait voir le jour vers la fin du prin­temps 2020 ou 2021.

L’AR­RON­DIS­SE­MENT AP­PUIE

L’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière-des-Prai­ries– Pointe-aux-Trembles a of­fi­cia­li­sé son ap­pui au pro­jet à l’aide d’une ré­so­lu­tion adop­tée le 6 fé­vrier der­nier. Avec le com­plexe, le club de golf et l’école se­con­daire tout près, il en­vi­sage la «conso­li­da­tion d’un pôle ré­créo­spor­tif». Il est tou­te­fois trop tôt pour dire si et à quelle hau­teur il contri­bue­rait fi­nan­ciè­re­ment au pro­jet, pré­cise la mai­resse Chan­tal Rou­leau.

(Pho­to gra­cieu­se­té Ten­nis Qué­bec/Jacques Des­ro­chers/Fran­çois Éme­ry)

Se­lon un con­cept ar­chi­tec­tu­ral pré­li­mi­naire, les ter­rains de ten­nis se­raient sé­pa­rés en deux sec­tions par une zone com­pre­nant ves­tiaires et aires de re­pos.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.