Ter­mi­nal de car­bu­rant: la san­té pu­blique s’in­quiète pour l’eau po­table de la mé­tro­pole

Avenir PaT - Montréal-Est - - ACTUALITÉS - STEVE CA­RON steve.ca­ron@tc.tc

EN­VI­RON­NE­MENT. La Di­rec­tion de la san­té pu­blique (DSP) s’in­quiète qu’un dé­ver­se­ment d’hy­dro­car­bures dans les sources d’eau po­table de la Ville de Mon­tréal l’obli­ge­rait à fer­mer toutes ses en­trées d’eau pa­ra­ly­sant du coup les opé­ra­tions de la mé­tro­pole et pri­vant les Mont­réa­lais d’une res­source es­sen­tielle.

Ces craintes ont été for­mu­lées aux com­mis­saires du Bu­reau d’au­diences pu­bliques sur l’en­vi­ron­ne­ment char­gés d’ana­ly­ser le pro­jet de construc­tion d’un ter­mi­nal d’ap­pro­vi­sion­ne­ment de car­bu­rant aé­ro­por­tuaire de la Cor­po­ra­tion in­ter­na­tio­nale d’avi­taille­ment de Mon­tréal (CIAM) à Mon­tréal-Est.

Les re­pré­sen­tants de la DSP, Luc Le­febvre et Sté­phane Per­ron, ont in­vi­té les com­mis­saires à te­nir compte de l’en­semble du ré­seau de la chaîne et non pas seule­ment du ter­mi­nal pé­tro­lier.

«Une chaîne est aus­si forte que son maillon le plus faible. Là, on est en train de re­gar­der juste le maillon le plus fort pour éva­luer toute la chaîne», de men­tion­ner M. Le­febvre.

Les en­trées d’eau de la Ville de Mon­tréal ne pou­vant être fer­mées in­dé­fi­ni­ment, la DSP est d’avis que des me­sures pré­ven­tives sup­plé­men­taires doivent être prises pour évi­ter un dé­ver­se­ment. Mais sur­tout, si un tel in­ci­dent sur­ve­nait, qu’il soit dé­tec­té ra­pi­de­ment et que les équipes d’ur­gence puissent in­ter­ve­nir le plus tôt pos­sible.

PI­PE­LINE TRANS-NORD

Tout au long des au­diences, plu­sieurs ci­toyens, or­ga­ni­sa­tions et groupes sont ve­nus faire part de leurs pré­oc­cu­pa­tions à l’égard du pro­jet de CIAM.

En rai­son des risques, de la pré­sence de ré­si­dences à proxi­mi­té des ré­ser­voirs, des in­ci­dents sur­ve­nus dans le pas­sé avec le pi­pe­line de Trans-Nord, les op­po­sants au pro­jet croient qu’il de­vrait ni plus ni moins qu’être re­je­té.

Un avis que ne par­tagent pas no­tam­ment les chambres de com­merces du Mon­tréal mé­tro­po­li­tain, de l’est de Mon­tréal, de l’ouest de l’île et Aé­ro­port de Mon­tréal qui sou­tiennent le pro­jet.

Ceux-ci met­tant plu­tôt de l’avant les re­tom­bées éco­no­miques pour les en­tre­prises lo­cales, la créa­tion de près de 700 em­plois du­rant la phase de réa­li­sa­tion, la né­ces­si­té d’as­su­rer un ap­pro­vi­sion­ne­ment stable et sé­cu­ri­taire à l’in­dus­trie aé­ro­por­tuaire, la re­vi­ta­li­sa­tion d’un ter­rain aban­don­né, la conso­li­da­tion de la grappe lo­gis­tique de l’Est et l’in­ves­tis­se­ment ma­jeur de 150 M$ que re­pré­sente le pro­jet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.