Il réa­lise son pre­mier film

Biographies Collection - - Ses Débuts -

En 1997, il s’es­saie pour la pre­mière fois à la réa­li­sa­tion d’un long­mé­trage, The Brave, où il di­rige Mar­lon Bran­do. Pour la mu­sique, il fait ap­pel à Ig­gy Pop, qu’il a connu alors qu’il as­su­rait la pre­mière par­tie de sa tour­née avec The Kids. Ce film re­late l’his­toire de Ra­fael ( Depp), un jeune chô­meur sans ave­nir, qui conclut un mar­ché sor­dide avec un pro­duc­teur de films clan­des­tins ( Bran­do). Ce­lui- ci lui offre 25 000 $ s’il consent à mou­rir de­vant ca­mé­ra, ce qu’il ac­cepte afin d’as­su­rer l’ave­nir de sa femme et de ses trois en­fants. Pré­sen­té en avant­pre­mière au Festival de Cannes, The Brave est des­cen­du par la cri­tique et John­ny dé­cide de ne pas le dis­tri­buer aux États- Unis.

Dans la co­mé­die dra­ma­tique Ari­zo­na Dream, (1992), on le pré­nomme «le jeune pro­dige».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.