Des prix pres­ti­gieux

Biographies Collection - - Carrière -

De­puis ses dé­buts, John­ny Depp ap­pa­raît en moyenne dans deux ou trois films par an­née. Aus­si, en rai­son de l’im­por­tance de sa fil­mo­gra­phie, la France lui re­met un César d’hon­neur pour l’en­semble de son tra­vail en 1999. La même an­née, grâce à sa pres­ta­tion dans Slee­py Hol­low de Tim Bur­ton, il rem­porte aus­si le prix de l’acteur pré­fé­ré du pu­blic dans les films d’hor­reur lors de la remise des Block­bus­ter En­ter­tain­ment Awards, puis est nom­mé acteur de l’an­née au Hol­ly­wood Film Festival.

Le pi­rate s’éclate

Le rôle le plus mar­quant de sa car­rière est sans doute ce­lui de Jack Spar­row dans la sa­ga Pi­rates des Ca­raïbes, avec Or­lan­do Bloom et Kei­ra Knight­ley. Le pre­mier vo­let ( La ma­lé­dic­tion de la perle noire) sort en 2003 et lui vaut de rem­por­ter cinq prix, dont le MTV Mo­vie Award de la meilleure pres­ta­tion mas­cu­line, ain­si que sa pre­mière no­mi­na­tion à l’os­car du meilleur acteur dans un rôle prin­ci­pal. Pro­duit par Jer­ry Bruck­hei­mer et la so­cié­té Dis­ney, ce film ob­tient un suc­cès phé­no­mé­nal sur toute la pla­nète et s’avère plus que pro­fi­table au box- of­fice. Le se­cret du coffre mau­dit pa­raît en 2006 et Jus­qu’au bout du monde en 2007. En 2011, il par­tage l’af­fiche avec Pe­né­lope Cruz dans le qua­trième vo­let, La fon­taine de Jou­vence. Cette fran­chise lui rapporte beau­coup d’ar­gent, mais aus­si plus d’une ving­taine de prix de l’in­dus­trie ci­né­ma­to­gra­phique. La sor­tie de Pi­rates des Ca­raïbes 5 est pré­vue pour 2017.

Un suc­cès n’at­tend pas l’autre

En 2007, grâce à Swee­ney Todd: Le dia­bo­lique bar­bier de Fleet Street, il rem­porte le Gol­den Globe du Meilleur acteur dans un film mu­si­cal ou une co­mé­die et se voit nom­mé de nou­veau pour l’os­car du meilleur acteur. En 2009, il in­ter­prète le rôle du cé­lèbre gang­ster et bra­queur de banques John Dillin­ger dans Pu­blic Ene­mies de Mi­chael Mann, aux cô­tés de Ch­ris­tian Bale et Ma­rion Co­tillard, puis fait une ap­pa­ri­tion dans L’ima­gi­na­rium du doc­teur Par­nas­sus. Il y rem­place pour une seule sé­quence le co­mé­dien Heath Led­ger, dé­cé­dé du­rant le tour­nage.

Dé­but 2010, l’ar­tiste col­la­bore une sep­tième fois avec Tim Bur­ton dans Alice au pays des mer­veilles et est élu Meilleur acteur de l’an­née par le pu­blic aux People’s Choice Awards. À la fin de la même an­née, il tient le rôle de Franck Tu­pe­lo dans The Tou­rist en com­pa­gnie d’an­ge­li­na Jo­lie, film qui rapporte plus de 278 mil­lions $ au box- of­fice. On le voit en­suite dans Rhum Ex­press en 2011, puis il fait sa qua­trième in­cur­sion dans le monde de la pi­ra­te­rie aux cô­tés de Pe­né­lope Cruz dans La fon­taine de Jou­vence.

En 2012, il est comme sou­vent la ve­dette du nou­veau film de Tim Bur­ton, Ombres et té­nèbres ( Dark Sha­dows), avec no­tam­ment Eva Green et Mi­chelle Pfeif­fer. L’acteur y tient le rôle prin­ci­pal, ce­lui du vam­pire Bar­na­bas Col­lins. Il s’agit d’une adap­ta­tion d’un feuille­ton té­lé­vi­sé amé­ri­cain épo­nyme dif­fu­sé à la fin des an­nées 1960. Ce film connaît lui aus­si un énorme suc­cès au box- of­fice.

Ce n’est pas fi­ni, car le ma­ri d’am­ber Heard fait par­tie de la dis­tri­bu­tion de plu­sieurs autres films at­ten­dus. En en­tre­vue avec le ma­ga­zine bri­tan­nique Em­pire, il ex­plique ce qu’il croit être la source de sa po­pu­la­ri­té: « J’ai dé­ci­dé d’em­prun­ter les che­mins de tra­verse et ce­la a fait toute la dif­fé­rence. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.