Le sa­viez-vous?

Biographies Collection - - En Vrac -

Notre cé­lèbre pi­rate a été élu deux fois l’homme le plus sexy du monde, en 2003 et 2009, par le ma­ga­zine People.

L’in­té­gra­li­té de son sa­laire pour le film L’ima­gi­na­rium du doc­teur Par­nas­sus a été ver­sée à la fa­mille du dé­funt Heath Led­ger.

De langue ma­ter­nelle an­glaise, il étu­die le fran­çais et parle quelques mots d’al­le­mand.

En 1996, alors qu’il est pro­prié­taire du Vi­per Room, il monte sur scène avec John Cu­sack pour dis­cu­ter avec l’écri­vain et pape du jour­na­lisme gon­zo, Hun­ter S. Thomp­son. Ce der­nier est à l’ori­gine des ro­mans cultes Hell’s An­gels, Las Ve­gas Pa­ra­no, Gon­zo High­way et Rhum Ex­press, ain­si que d’une sé­rie d’ar­ticles contro­ver­sés dans le ma­ga­zine Rol­ling Stone. La dis­cus­sion du trio est re­prise dans le do­cu­men­taire Break­fast with Hun­ter (2003).

Il a pa­ru à six re­prises en pre­mière page du ma­ga­zine Rol­ling Stone.

Le Vi­per Room est si­tué au même en­droit que la boîte de nuit The Me­lo­dy Room qui ap­par­te­nait au gang­ster Bug­sy Sie­gel dans les an­nées 1940. En 1991, il a ser­vi de dé­cor à Oli­ver Stone dans son film The Doors.

120 000 litres de cho­co­lat ont été né­ces­saires pour rem­plir le grand fleuve en cho­co­lat et sa cascade dans le film Char­lie et la cho­co­la­te­rie. L’herbe se trou­vant au même en­droit a été fa­bri­quée en sucre afin que les en­fants puissent en man­ger pen­dant le tour­nage.

En collaboration avec le ré­pu­té fa­bri­cant de gui­tares élec­triques Due­sen­berg, Depp a conçu un mo­dèle sur le­quel est représenté l’en­semble de ses ta­touages. Cet ins­tru­ment unique, si­gné à la main, se li­mite à 52 exem­plaires dans le monde en­tier. Une par­tie des bé­né­fices des ventes se­ra re­dis­tri­buée entre les oeuvres ca­ri­ta­tives qui sont chères à l’ar­tiste. Mise en vente en jan­vier 2015, cette gui­tare fait par­tie de la pres­ti­gieuse sé­rie Si­gna­ture que la marque consacre aux ar­tistes en créant des de­si­gns per­son­na­li­sés pour eux. Cette col­lec­tion com­prend par exemple un mo­dèle des­si­né pour Ron Wood des Rol­ling Stones, Dave Ste­wart du groupe Eu­ryth­mics et Mike Camp­bell (Tom Pet­ty and the Heart­brea­kers, 30e an­ni­ver­saire).

John­ny – très re­lax entre deux prises – si­gnant des au­to­graphes. Une rare sor­tie «of­fi­cielle» avec sa mère, Bet­ty Sue, à une cé­ré­mo­nie de remise de prix. À ses dé­buts, le jeune Depp brise dé­jà des coeurs… En sep­tembre 1994, John­ny est es­cor­té à l’ex­té­rieu

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.