Hom­mage à Ja­ckie

La mys­té­rieuse et très po­pu­laire Jac­que­line Bou­vier Ken­ne­dy Onas­sis a lais­sé sa trace dans l’his­toire amé­ri­caine. Au­jourd’hui, de nom­breux ob­jets ap­par­te­nant à la Pre­mière dame sont re­trou­vés, puis ar­chi­vés ou ven­dus, afin de lui rendre un der­nier hom­mage

Biographies Collection - - Jeunesse -

En­chères et legs aux archives na­tio­nales

Les bi­joux de son ma­riage avec Aris­tote Onas­sis ont été mis aux en­chères à Ge­nève, au mois de mai 2015. Ca­ro­line Ken­ne­dy a ven­du au ré­seau ABC des cas­settes d’une entrevue ex­clu­sive de sa mère, réa­li­sée en 1964 avec l’his­to­rien Ar­thur Schle­sin­ger, seule­ment quatre mois après la mort de John F. Ken­ne­dy, son ma­ri. Dans les ex­traits main­te­nant pré­sen­tés au pu­blic, Ja­ckie traite des in­fi­dé­li­tés de JFK (et les siennes), du scan­dale de la Baie des Co­chons, de ses soup­çons sur l’im­pli­ca­tion du sé­na­teur John­son dans l’as­sas­si­nat de son ma­ri, etc. Ce bi­jou d’ar­chive, qui ne de­vait être pré­sen­té au pu­blic qu’en 2044, soit 50 ans après le dé­cès de l’an­cienne Pre­mière dame, a été conser­vé dans une voûte de la Bi­blio­thèque Ken­ne­dy de Bos­ton. Cette entrevue fait au­jourd’hui l’ob­jet du livre Jac­que­line Ken­ne­dy: His­to­ric Conver­sa­tions on Life with John F. Ken­ne­dy. Des en­chères ont été te­nues au mois de fé­vrier 2015 pour des photos in­édites du couple pré­si­den­tiel… en maillots de bain! Les photos au­raient été prises en août 1961, à Cape Cod, en com­pa­gnie de deux couples d’amis. Entre 1946 et 1947, la jeune Ja­ckie de 17 ans en­tre­tient une re­la­tion épis­to­laire avec R. Be­ver­ley Cor­bin Jr., un étu­diant à Har­vard. Elle y parle entre autres de sa vie en pen­sion­nat, du di­vorce de ses pa­rents ain­si que de sa concep­tion de l’amour, al­lant même jus­qu’à rompre avec son cor­res­pon­dant dans une de ses lettres! Elle an­nonce aus­si ses fian­çailles avec John Hus­ted, qui se­ra rem­pla­cé quelques mois plus tard par le cé­lèbre JFK. Les 22 lettres et un té­lé­gramme de Ja­ckie ont été re­trou­vés, puis mis aux en­chères. Le lot a été ac­quis par une ache­teuse ano­nyme fran­çaise pour 134 500 $. Tous les écrits de l’an­cienne Pre­mière dame sont pri­sés, dont les lettres de re­mer­cie­ments qu’elle adresse à Bill Ha­mil­ton, le créa­teur de mode de la mai­son Ca­ro­li­na Her­re­ra, qui a confec­tion­né ses vê­te­ments, ain­si que Richard Keith Lan­gham, son dé­co­ra­teur d’in­té­rieur. Les notes de re­mer­cie­ments ont été ven­dues aux en­chères avec quelques photos per­son­nelles de Ja­ckie, ain­si qu’une co­pie dé­di­ca­cée d’un livre sur la res­tau­ra­tion de la Mai­son-blanche, pour une somme de 28 000 $.

Entre 1950 et 1964, Ja­ckie a en­tre­te­nu une cor­res­pon­dance avec un prêtre ir­lan­dais du nom de père Jo­seph Leo­nard. Elle y ré­per­to­rie des in­for­ma­tions très in­times sur sa re­la­tion avec JFK, dont elle re­doute l’in­fi­dé­li­té, de sa nou­velle vie de jeune ma­riée, ain­si que sa foi en Dieu après l’as­sas­si­nat de son ma­ri, en 1963. Les lettres de­vaient être ven­dues aux en­chères en juin 2014, mais l’évè­ne­ment a été an­nu­lé afin de re­mettre le sort de ces lettres à la fa­mille de la dé­funte.

Une école pour jeunes filles à Man­hat­tan a été re­nom­mée la Jac­que­line Ken­ne­dy Onas­sis High School for In­ter­na­tio­nal Ca­reers Une école as­so­ciée à la com­pa­gnie de danse Ame­ri­can Bal­let Theatre a pris le nom de Jac­que­line Ken­ne­dy Onas­sis School at Ame­ri­can Bal­let Theatre pour sou­li­gner la contri­bu­tion de Ja­ckie en tant que Pré­si­dente ho­no­raire émé­rite au Conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. Le jar­din Est de la Mai­son-blanche fut nom­mé le Jac­que­line Ken­ne­dy Gar­den, en l’hon­neur de la Pre­mière dame qui a pris grand soin de la de­meure pré­si­den­tielle pen­dant sa ré­si­dence. Le plus vaste plan d’eau de Cen­tral Park, à New York, a été re­bap­ti­sé le Jac­que­line Ken­ne­dy Onas­sis Re­ser­voir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.