Une en­fance heu­reuse

Ins­pi­rée par son en­tou­rage Née le 26 oc­tobre 1947 à Chi­ca­go, Hilla­ry Diane Rod­ham est la fille aî­née de Hugh E. Rod­ham et Do­ro­thy Em­ma Ho­well. Elle gran­dit au sein d’une fa­mille de la classe moyenne avec ses deux frères ca­dets, Hugh et An­tho­ny.

Biographies Collection - - Famille -

En 1965, Hilla­ry in­tègre le Wel­les­ley Col­lege, une uni­ver­si­té privée pour jeunes femmes, où elle pré­side le mou­ve­ment des jeunes ré­pu­bli­cains. C’est une élève stu­dieuse, spor­tive et am­bi­tieuse, qui s’op­pose fa­rou­che­ment à la guerre du Viet­nam. Lors des pri­maires à l’élec­tion pré­si­den­tielle de 1968, elle joint les troupes du can­di­dat an­ti­guerre Eu­gene Mc­car­thy, puis par­ti­cipe à la cam­pagne de Nel­son Ro­cke­fel­ler. Mais, dé­çue par le manque de pro­jets so­ciaux du Par­ti ré­pu­bli­cain, elle change d’al­lé­geance po­li­tique quand les fon­dés de pou­voir dé­si­gnent Ri­chard Nixon pour les re­pré­sen­ter.

En 1969, elle pour­suit ses études à la pres­ti­gieuse fa­cul­té de droit de l’uni­ver­si­té Yale, où elle ob­tient son di­plôme en 1973. C’est à la bi­blio­thèque de cet éta­blis­se­ment qu’elle ren­contre son fu­tur ma­ri, Bill Clin­ton. Se­lon ses dires, ce der­nier l’ob­ser­vait avec in­sis­tance, ce qui l’a pous­sée à ve­nir vers lui et à lui lan­cer: « Si tu dois conti­nuer à me fixer ain­si, et moi à en faire au­tant, nous fe­rions mieux de nous pré­sen­ter. Je m’ap­pelle Hilla­ry Rod­ham.»

Une élève sé­rieuse

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.