To­ny, écla­bous­sé par les scandales

Biographies Collection - - Famille -

En 1999, To­ny et son frère, Hugh, lancent une en­tre­prise de 118 mil­lions de dol­lars pour faire pous­ser et vendre des noi­settes avec l’exRé­pu­blique so­vié­tique de Géor­gie. Ce com­merce dé­clenche un im­bro­glio di­plo­ma­tique, car ils au­raient uti­li­sé le nom de leur beau-frère pour le mettre sur pied. De plus, leur par­te­naire d’af­faires était un fa­rouche op­po­sant d’edouard Che­vard­nadze, pré­sident géor­gien et ex-mi­nistre so­vié­tique des Af­faires étran­gères, un al­lié cru­cial des États-unis. Le dé­par­te­ment d’état a dû in­ter­ve­nir deux fois avant que les deux frères ne re­noncent à leur aven­ture.

Par ailleurs, en mars 2001, la presse ré­vèle que To­ny a ai­dé Ed­gar Al­len Gre­go­ry et sa femme, Von­na Jo, qui sont ac­cu­sés de fraude ban­caire, à ob­te­nir le par­don pré­si­den­tiel. To­ny af­firme qu’il n’a pas été payé pour ce lob­bying, mais qu’il l’a été à titre de consul­tant fi­nan­cier. Le couple tra­vaillait dans le mi­lieu des fêtes fo­raines. De plus, au mois d’août de la même an­née, il est im­pli­qué dans une af­faire de moeurs. Un homme l’ac­cuse d’avoir eu une re­la­tion sexuelle avec son amou­reuse alors qu’il était au cha­let fa­mi­lial du lac Wi­no­la. L’homme l’au­rait agres­sé ver­ba­le­ment et phy­si­que­ment, et les deux au­raient su­bi de graves bles­sures.

To­ny Rod­ham, le ben­ja­min de la fa­mille.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.