Conquête du pou­voir

Biographies Collection - - Vie Privée -

En 1976, la car­rière po­li­tique de Bill dé­colle: il est nom­mé pro­cu­reur gé­né­ral de l’ar­kan­sas, puis de­vient le plus jeune gou­ver­neur de l’état en 1978, à l’âge de 32 ans. Son pre­mier man­dat n’est pas fa­cile, car il doit gé­rer la crise cau­sée par la fuite de pri­son­niers cu­bains, im­mi­grés illé­gaux dé­te­nus dans une pri­son de l’état. Sa femme dé­cide aus­si de conser­ver son nom de jeune fille, alors qu’elle doit rem­plir le rôle d’hô­tesse dans les ré­cep­tions officielles.

Comme le rap­porte Wi­ki­pé­dia: «Toutes ces rai­sons font que Clin­ton n’est pas ré­élu en 1980 pour un se­cond man­dat de deux ans et laisse son poste à Frank D. White, un ré­pu­bli­cain. Mais Bill com­prend ses er­reurs et re­noue des bonnes re­la­tions avec les en­tre­pre­neurs et les po­li­ti­ciens en place. Sa femme porte dé­sor­mais son nom et adopte une at­ti­tude plus tra­di­tion­nelle, tout en conti­nuant à s’in­té­res­ser à la po­li­tique à tra­vers son em­ploi d’avo­cate.»

Le po­li­ti­cien se pré­sente donc de nou­veau en 1982 et prend sa re­vanche sur Frank D. White. Il reste en poste jus­qu’en 1992, alors qu’il est dé­si­gné can­di­dat du Par­ti dé­mo­crate à l’élec­tion pré­si­den­tielle contre le pré­sident ré­pu­bli­cain George H. W. Bush. Au cours de ces an­nées, Hilla­ry pré­side le Co­mi­té des pro­grammes de

1963 Bill est bon élève et joint la fan­fare du col­lège. Son im­pli­ca­tion sco­laire lui vaut une ren­contre avec le pré­sident John F. Ken­ne­dy. Leur poi­gnée de main passe à l’his­toire. Ga­la, 1968 1958 Sur les bancs d’école, Clin­ton est dé­jà in­té­res­sé par la p

En com­pa­gnie du pré­sident Jim­my Car­ter. 1979 1979 Unis par la po­li­tique

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.