Son état de san­té pré­oc­cupe

Hilla­ry au­ra 69 ans en 2016; seul Ro­nald Rea­gan était aus­si âgé à son ar­ri­vée au pou­voir, en 1980. Mais l’âge de la can­di­date pré­oc­cupe moins que sa san­té. En ef­fet, en dé­cembre 2012, elle est hos­pi­ta­li­sée d’ur­gence après s’être éva­nouie. Les mé­de­cins déc

Biographies Collection - - Carrière -

d’un clip pu­blié sur In­ter­net. Dans Presse du 11 sep­tembre 2015, le jour­na­liste Ri­chard Hé­tu rap­porte que la cam­pagne s’avère dif­fi­cile pour la fa­vo­rite de la course à l’in­ves­ti­ture dé­mo­crate pour la pré­si­dence: «Hilla­ry Clin­ton n’a peut-être pas connu une sai­son en en­fer au cours des der­niers mois, mais pas loin, comme en fait foi un nou­veau son­dage la pla­çant au deuxième rang en Io­wa.» Son ad­ver­saire Ber­nie San­ders la de­vance dans deux États: au New Hamp­shire et en Io­wa. L’écart n’est que d’un point, mais le sé­na­teur du Ver­mont «sou­lève l’en­thou­siasme de la gauche dé­mo­crate et at­tire les foules. Le pro­blème d’hilla­ry Clin­ton, face à un tel ad­ver­saire, n’est pas seu­le­ment qu’elle in­carne un es­ta­blish­ment hon­ni, mais qu’elle mène une cam­pagne dé­nuée de pas­sion» , pour­suit le cor­res­pon­dant du jour­nal à New York.

En outre, lors d’une en­tre­vue dif­fu­sée le 8 sep­tembre à ABC, la can­di­date est re­ve­nue sur la po­lé­mique concer­nant son uti­li­sa­tion ex­clu­sive d’un ser­veur et d’une mes­sa­ge­rie pri­vés lors­qu’elle était à la tête du dé­par­te­ment d’état. « C’était une er­reur. J’en suis dé­so­lée. J’en prends la res­pon­sa­bi­li­té» , a-t-elle dé­cla­ré. Le pro­blème, c’est que plu­sieurs ana­lystes ont éta­bli un lien entre cette af­faire et la hausse du nombre d’amé­ri­cains qui sont prêts à uti­li­ser les mots «men­teuse» et «in­digne de confiance» pour par­ler d’hilla­ry Clin­ton.

Se­lon Ri­chard Hé­tu, cer­tains dé­mo­crates se sont de­man­dé si elle pou­vait ren­ver­ser cette ten­dance. «De­puis mars, le New York Times a pu­blié deux ar­ticles ex­clu­sifs sur les cour­riels de l’an­cienne se­cré­taire d’état com­por­tant de sé­rieuses er­reurs. L’un lais­sait en­tendre qu’elle avait pro­ba­ble­ment en­freint la loi et, l’autre, qu’une en­quête cri­mi­nelle la ci­blant avait été ré­cla­mée par des ins­pec­teurs gé­né­raux du gou­ver­ne­ment. C’était faux dans les deux cas. […] Les com­men­ta­teurs ont beau­coup par­lé la se­maine der­nière d’un son­dage Gal­lup in­di­quant que le nombre d’amé­ri­cains (41 %) ayant une opi­nion fa­vo­rable de la dé­mo­crate n’avait ja­mais été aus­si bas. La plu­part ont pas­sé sous si­lence le fait que ce pour­cen­tage était su­pé­rieur à ce­lui ré­col­té par tous ses ad­ver­saires ré­pu­bli­cains» , conclut le jour­na­liste. Fi­na­le­ment, on connaît la suite: les dé­mo­crates lui ont fait as­sez confiance pour la pla­cer en tête de leur par­ti en vue des élec­tions de 2016.

L’an­cien pré­sident ap­puie sa femme

Dans une en­tre­vue dif­fu­sée par CNN en juin der­nier, Bill Clin­ton a dé­fen­du sa femme après la pa­ru­tion de son­dages ré­vé­lant qu’une ma­jo­ri­té d’amé­ri­cains es­timent qu’elle n’est pas hon­nête ni digne de confiance. Il a té­moi­gné de son ad­mi­ra­tion pour Hilla­ry de­vant des mil­liers de té­lé­spec­ta­teurs et dé­fen­du son in­té­gri­té face aux at­taques. «Je lui ai confié ma vie, à plu­sieurs re­prises. […] Et chaque fois que j’avais des pro­blèmes, elle était le pi­lier de notre fa­mille» , a ex­pli­qué l’an­cien pré­sident amé­ri­cain. De ré­centes ré­vé­la­tions sur son usage ex­clu­sif d’une mes­sa­ge­rie privée lors­qu’elle était se­cré­taire d’état de Ba­rack Oba­ma, de 2009 à 2013, ont dé­sta­bi­li­sé la can­di­date, soup­çon­née par les ré­pu­bli­cains de vou­loir échap­per aux règles sur la trans­pa­rence. ¢

Ba­rack Oba­ma la prend sous son aile en la nom­mant se­cré­taire d’état. 2009 (Le Caire, Égypte)

2009 2011, lors de la cap­ture de Ben La­den.

Bill n’hé­site pas à dé­mon­trer son sou­tien à la té­lé­vi­sion.

Por­trait of­fi­cielle de la pre­mière dame, en 1992.

Can­di­date à l’in­ves­ti­ture dé­mo­crate, en 2008.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.