Hilla­ry sou­tient son ma­ri

Biographies Collection - - Carrière -

Au cours des in­ter­ro­ga­toires du pro­cès de l’af­faire Pau­la Jones, Bill Clin­ton af­firme pour la pre­mière fois ne pas avoir eu de re­la­tion in­time avec Mo­ni­ca Le­wins­ky. Cette fausse dé­cla­ra­tion le mène tout droit à la pro­cé­dure d’im­peach­ment pour par­jure et abus de pou­voir. Il s’agit d’une mise en ac­cu­sa­tion pu­blique contre un élu de­vant le Congrès. Ce pro­cès se rend jus­qu’à la Cour su­prême en mai 1997. La Cour juge qu’un pré­sident en exer­cice peut être pour­sui­vi au ci­vil pour des actes com­mis avant sa prise de fonc­tion et sans rap­port avec celle-ci. Sur le fond, Pau­la Jones perd son pro­cès et fait ap­pel. En no­vembre 1998, elle fi­nit par pas­ser un accord né­go­cié hors tri­bu­nal avec Clin­ton, ce­lui-ci ac­cep­tant de lui payer 850 000 $ contre l’aban­don des charges. En jan­vier 1999, il passe en pro­cès de­vant le Sé­nat, mais la condam­na­tion d’im­peach­ment n’est pas vo­tée par la ma­jo­ri­té re­quise des deux tiers. De nom­breux sé­na­teurs ré­pu­bli­cains re­fusent de vo­ter contre la des­ti­tu­tion de Clin­ton, ju­gée po­li­tique. Il est donc ac­quit­té. ¢

Dans son ou­vrage Ti­me­less: Love, Mor­gen­thau and Me, Lu­cin­da Franks – jour­na­liste ré­com­pen­sée par le prix Pu­lit­zer et femme de l’avo­cat Ro­bert Mor­gen­thau – dé­terre une en­tre­vue ja­mais pu­bliée que lui avait ac­cor­dée Hilla­ry Clin­ton en 1999. Celle-ci y ré­vèl

Bill Clin­ton est ac­quit­té pour avoir men­ti concer­nant sa re­la­tion avec Mo­ni­ca, en af­fir­mant que c’était faux. Me­na­cé de des­ti­tu­tion Le pré­sident avait une autre maî­tresse, sur­nom­mée Ener­gi­ser, qu’il fai­sait ve­nir dans leur ré­si­dence per­son­nelle. On a prêt

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.