Sa­viez-vous que...?

Biographies Collection - - En Vrac -

• Elle doit son pré­nom à l’ad­mi­ra­tion que ses pa­rents vouaient à l’al­pi­niste néo-zé­lan­dais sir Ed­mund Hilla­ry. • Lors de la re­mise des di­plômes à l’uni­ver­si­té Wel­les­ley, elle pro­nonce un dis­cours où elle dé­nonce la guerre du Viet­nam et s’en prend éner­gi­que­ment à l’ad­mi­nis­tra­tion de Ri­chard Nixon. • Elle se dis­tingue lors des at­ten­tats du 11 sep­tembre 2001, à New York, par son om­ni­pré­sence sur le ter­rain au­près des fa­milles des vic­times. • En 1969, en Alas­ka, Hilla­ry tra­vaille pour une en­tre­prise de boîtes de conserve. • Le 27 fé­vrier 1997, elle rem­porte le prix Gram­my du meilleur al­bum par­lé pour la ver­sion au­dio de son livre It Takes a Vil­lage: And Other Les­sons Chil­dren Teach Us (titre fran­çais: Il faut tout un vil­lage pour éle­ver un en­fant). Pa­ru en 1993, cet ou­vrage a été l’une des meilleures ventes de l’an­née. • Sur­nom­mée Hill, elle me­sure

1,69 m, soit 5 pi 6,5 po. • Elle est née le 26 oc­tobre 1947 à

mi­nuit pile. • En 1983, elle est nom­mée femme

de l’an­née de l’ar­kan­sas. • À l’uni­ver­si­té Yale, elle a par­ta­gé sa chambre avec Ma­rian Wright Edel­man, pre­mière femme afroa­mé­ri­caine ad­mise au bar­reau du Mis­sis­sip­pi, et Ja­net Hill, fu­ture mère du joueur de bas­ket­ball Grant Hill. • Dans son au­to­bio­gra­phie in­ti­tu­lée Mon his­toire, Hilla­ry Clin­ton dé­crit ses cé­lèbres éclats de rire comme des ru­gis­se­ments

«qui font se re­tour­ner les gens dans les res­tau­rants et s’en­fuir les chats»

. • De 1992 à 2008, elle ap­pa­raît à 24 re­prises en cou­ver­ture du ma­ga­zine Time, un ex­ploit qu’au­cune autre femme n’a réus­si de­puis. • Plu­sieurs per­son­na­li­tés pu­bliques sou­tiennent sa can­di­da­ture lors des élec­tions pré­si­den­tielles de 2008: Ste­ven Spiel­berg, Can­dice Ber­gen, Mi­chael Dou­glas, Ma­don­na, Reese Wi­thers­poon, Ame­ri­ca Fer­re­ra, Rob Rei­ner, Mar­tha Ste­wart, Hugh Hef­ner, Eli­za­beth Tay­lor, sir El­ton John, et bien d’autres.

• Pour ai­der Hilla­ry à fi­nan­cer sa cam­pagne pré­si­den­tielle de 2008,

a don­né un concert­bé­né­fice au Ra­dio Ci­ty Mu­sic Hall de New York, per­met­tant ain­si d’ajou­ter deux mil­lions et de­mi de dol­lars dans la caisse de la can­di­date dé­mo­crate. • Quand elle était ado­les­cente, la belle fai­sait par­tie du fan-club du chan­teur • Les Clin­ton ont pré­nom­mé leur fille Chel­sea en ré­fé­rence à la chan­son

de Jo­ni Mit­chell. Bill Clin­ton joue son propre rôle dans le film réa­li­sé par Mar­tin Scor­sese, en 2008. • En 2000, Bill Clin­ton est lau­réat du prix in­ter­na­tio­nal Char­le­magne. Dé­cer­né par la ville d’aix-la- Cha­pelle, en France, il est re­mis à des per­son­na­li­tés re­mar­quables qui se sont en­ga­gées pour l’uni­fi­ca­tion eu­ro­péenne. • Un bou­le­vard porte le nom de l’an­cien pré­sident dans la ca­pi­tale du Ko­so­vo, Pris­ti­na. • Dans le 16e épi­sode de la 13e sai­son (dif­fu­sé le 7 avril 2002) de la sé­rie

l’ex-pré­sident fait l’ob­jet d’une pa­ro­die sous le titre «Bill Clin­ton, l’homme qui jouait du saxo­phone et de la Mo­ni­ca». • La mère de Bill, Vir­gi­nia Clin­ton, est dé­cé­dée du cancer du sein le 6 jan­vier 1994, un an après que son fils eut été nom­mé pré­sident des États-unis. • Le 31 dé­cembre, comme c’est la tra­di­tion aux États-unis, un grand con­cert est or­ga­ni­sé à New York pour cé­lé­brer la fin de l’an­née. Times Square est alors en­va­hi par une foule nom­breuse ayant l’es­prit à la fête. En 2009, Bill et Hilla­ry Clin­ton font par­tie de ceux qui se sont vrai­ment dé­mar­qués lors de ces fes­ti­vi­tés.

«Alors qu’il n’y avait au­cun en­jeu po­li­tique, le couple était là, plus sou­dé que ja­mais. L’ex-pré­sident amé­ri­cain et l’ex-can­di­date dé­mo­crate se sont mon­trés très amou­reux»

Elle a rem­por­té un Gram­my pour la ver­sion au­dio de son livre Lors des at­ten­tats du 11 sep­tembre 2001, Hilla­ry est om­ni­pré­sente sur le ter­rain.

Son pré­nom est ins­pi­ré de l’al­pi­niste sir Ed­mund Hilla­ry. À la cé­ré­mo­nie des di­plômes de l’uni­ver­si­té Wel­les­ley, elle pro­nonce un dis­cours dé­non­çant la guerre du Viet­nam.

• Pour ai­der Hilla­ry à fi­nan­cer sa cam­pagne pré­si­den­tielle de 2008, sir El­ton John a don­né un con­cert-bé­né­fice au Ra­dio Ci­ty Mu­sic Hall de New York. sir El­ton John Fa­bian. Chel­sea Mor­ning Shine a Light, Les Simp­son, , ra­conte l’édi­tion du 2 jan­vier du sit

Hilla­ry a dé­jà tra­vaillé pour une en­tre­prise de boîtes de conserve. Le 31 dé­cembre 2009, Bill et Hilla­ry Clin­ton ont cé­lé­bré la fin de l’an­née plus amou­reux que ja­mais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.