Une fas­ci­na­tion pour les armes

sure 6 pieds, pèse 160 livres et donne son adresse de Be­ver­ly Hills. Il coche «Non» à la ques­tion «Pre­nez-vous des sti­mu­lants ou des nar­co­tiques?»…

Biographies Collection - - Chronologie -

L’in­té­rêt d’el­vis pour les armes à feu com­mence à un tout jeune âge alors qu’il aime se dé­gui­ser en cow-boy. Il porte même un re­vol­ver dans sa botte pen­dant ses spec­tacles. Après l’as­sas­si­nat de Mar­tin Lu­ther King, il ne quitte ja­mais Gra­ce­land sans une arme char­gée dans un étui sous sa veste.

Le 2 dé­cembre 1970, il rem­plit le for­mu­laire 4473 du Dé­par­te­ment fé­dé­ral des armes à feu dans une ar­mu­re­rie de Palm Springs (Ca­li­for­nie) pour ache­ter un pis­to­let As­tra. Il y ins­crit qu’il me-

Il pos­sède des re­vol­vers, pis­to­lets, Be­ret­ta, Colt 45, Smith & Wes­son .357 Ma­gnum, fu­sils et ca­ra­bines, Win­ches­ter, armes au­to­ma­tiques et mi­li­taires, mi­traillettes et même une Ka­lach­ni­kov. Cer­taines crosses portent une plaque de ses ini­tiales en cuivre ou sont en nacre de perle.

El­vis pos­sède plu­sieurs mo­dèles d’armes per­son­na­li­sées, comme ce pis­to­let, dont la poi­gnée en ivoire est gra­vée d’un cerf sur un cô­té et d’une an­ti­lope de l’autre. Elle est or­née de feuilles et de fio­ri­tures en or et en ar­gent. On y trouve plu­sieurs ani­maux in­crus­tés d’or, dont un ours, un lynx, un ori­gnal et un pu­ma. Le pis­to­let est bien ran­gé dans son étui de cuir où fi­gure le nom de son pro­prié­taire.

Le mo­dèle Wal­ther PPK/S 9 mm Hurz d’el­vis, sur le­quel il y a son nom gra­vé et les lettres «TCB» ( Ta­king care of bu­si­ness).

Une ré­plique du Ma­gnum .357 Smith & Wes­son d’el­vis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.