TOUT SUR LE PÉ­NIS

Coquine - - VRAI OU FAUX - PAR LAU­RA RE­NAUD

ON PEUT DIRE QUE LES MYTHES NE MANQUENT PAS EN MA­TIÈRE DE PÉ­NIS! COM­MENT S’Y RE­TROU­VER PAR­MI TOUTES LES IN­FOR­MA­TIONS L­CHÉES SUR LA TOILE, DANS LES CONVER­SA­TIONS ENTRE AMIES ET DANS LES COURS SUR LA SEXUA­LI­TÉ? ACCROCHEZ-VOUS, ON PART!

UN PE­TIT PÉ­NIS NE DONNE PAS D’OR­GASME • FAUX

Peu im­porte la lon­gueur de l’at­tri­but de votre par­te­naire, ça ne de­vrait pas vous em­pê­cher d’at­teindre l’or­gasme! Un pé­nis court a même des avan­tages: il per­met une pé­né­tra­tion plus libre, et les lé­gères dou­leurs pos­sibles – comme lorsque le pé­nis heurte le col de l’uté­rus – ne sont plus au me­nu. En outre, vu que le contact des deux pu­bis est au­to­ma­tique dans le cas d’un membre moins im­po­sant, le cli­to­ris se­ra sti­mu­lé na­tu­rel­le­ment. Un must! Si vous ju­gez tout de même que le pé­nis de votre amant est trop pe­tit à votre goût – parce que tout est une ques­tion de per­cep­tion –, n’hé­si­tez pas à ajou­ter du pi­quant à vos ébats: un vi­bra­teur et voi­là, le tour est joué!

UN PÉ­NIS PEUT SE CAS­SER • VRAI

Si le pé­nis ne contient pas d’os, il peut tout de même se cas­ser. Ouch! En fait, ce sont les corps ca­ver­neux, main­te­nus en­semble grâce à des tis­sus fi­breux et pro­té­gés par des li­ga­ments, qui, eux, peuvent se bri­ser. Si c’est plu­tôt rare, ça peut tou­te­fois ar­ri­ver.

LES HOMMES RÊVENT TOUS D’AVOIR UN PÉ­NIS PLUS IM­PO­SANT • FAUX

Tous les hommes ne rêvent pas né­ces­sai­re­ment d’avoir un plus gros en­gin, mais on peut avan­cer qu’au moins un homme sur deux ne s’y op­po­se­rait pas, loin de là. On a beau cla­mer que la taille ne compte pas, les pré­ju­gés, eux, existent bel et bien. Un peu comme la poi­trine pour la femme, le pé­nis consti­tue pour plu­sieurs la re­pré­sen­ta­tion su­prême de la sexua­li­té.

PAS D’ÉJACULATION, PAS D’OR­GASME • FAUX

Éton­nant, n’est-ce pas? L’éjaculation n’est pas né­ces­sai­re­ment liée à l’or­gasme. C’est donc pos­sible pour votre par­te­naire d’éja­cu­ler sans plai­sir, ou même d’avoir un or­gasme sans éja­cu­ler. Vous com­pre­nez le prin­cipe: il ne sert à rien de vous achar­ner.

LE PÉ­NIS RAPETISSE DE GÉ­NÉ­RA­TION EN GÉ­NÉ­RA­TION • VRAI

Eh oui! Des scien­ti­fiques amé­ri­cains ont me­né une étude au­près de 25 000 hommes por­tant sur la lon­gueur du pé­nis au fil des ans. Le constat est sans ap­pel: le sexe de l’homme tend à ré­duire de taille de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion. Les ana­lyses in­diquent en ef­fet que la taille moyenne d’un pé­nis il y a 10 ans était de 15,24 cen­ti­mètres, tan­dis que la moyenne au­jourd’hui se­rait de 12,95 cen­ti­mètres. Quelles sont les causes de cette di­mi­nu­tion? Cer­tains pro­blèmes en­vi­ron­ne­men­taux se­raient en par­tie res­pon­sables de cette ré­duc­tion, dont, entre autres, l’ex­po­si­tion aux pes­ti­cides.

UN PÉ­NIS COURBÉ EN ÉRECTION N’EST PAS NOR­MAL • FAUX

La plu­part des hommes vivent avec cette in­cli­nai­son as­sez ba­nale, il est donc nor­mal de voir une lé­gère cour­bure au mo­ment de l’érection. Dans cer­tains cas, le pé­nis est plu­tôt courbé vers le haut ou le bas, à gauche ou à droite. L’in­cli­nai­son de l’or­gane mas­cu­lin n’est pas tou­jours la même d’un homme à l’autre. Chez cer­tains, la cour­bure est plus im­por­tante et aug­mente au fil des ans. Or, 1 à 5 % des hommes doivent consul­ter un spé­cia­liste puis­qu’ils sont pro­pices à contrac­ter la ma­la­die de La Pey­ro­nie.

L’HOMME PEUT AVOIR PLUS DE 10 ÉRECTIONS PAR JOUR • VRAI

«Re­garde son in­dex! S’il est long, c’est qu’il a un gros pé­nis!»

Oui, c’est bien vrai! Mais ne vous in­quié­tez pas, l’homme ne pense pas sans cesse à la sexua­li­té, puisque neuf d’entre elles se pro­duisent du­rant la nuit et ne sont pas tou­jours re­liées à des pen­sées éro­tiques. Il s’agit plu­tôt de ré­flexes in­vo­lon­taires qui sont si­gni­fi­ca­tifs d’une bonne san­té phy­sique.

LA LON­GUEUR DES MAINS DÉ­TER­MINE CELLE DU PÉ­NIS • FAUX

Cette af­fir­ma­tion, on l’a en­ten­due à toutes les sauces.

«Oh, il a de grandes mains, chan­ceuse!» «Re­garde son in­dex! S’il est long, c’est qu’il a un gros pé­nis!» «Gros ongles, gros gland!» Bon, bon, bon. Qu’en est-il vrai­ment? Se­lon plu­sieurs études scien­ti­fiques, on ne peut ab­so­lu­ment pas se fier à de telles hy­po­thèses. Vous le de­vi­nez dé­jà: la taille du nez, des pieds ou des lobes d’oreilles n’est pas un bon in­di­ca­teur non plus.

LE CHO­CO­LAT NOIR AGIT COMME DU VIAGRA • VRAI

Une bonne hy­giène de vie peut réel­le­ment amé­lio­rer les érections. Et qui dit hy­giène de vie dit ali­men­ta­tion: les ali­ments comme le cho­co­lat noir (oui, oui), le me­lon d’eau, l’avo­cat et les amandes peuvent réel­le­ment ai­der votre homme à main­te­nir sa vi­gueur plus long­temps. C’est no­té?

LES CORPS CA­VER­NEUX OÙ LE PÉ­NIS PEUT SE CAS­SER!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.