Le jeu de rôle ex­pli­qué

Coquine - - ENTREVUE EXCLUSIVE -

En quoi consiste-t-il?

Il s’agit d’un jeu à ca­rac­tère sexuel et de sé­duc­tion entre deux ou plu­sieurs per­sonnes. Cha­cun des par­te­naires in­carne un per­son­nage dans le but de réa­li­ser un fan­tasme, ou de sim­ple­ment ajou­ter du pi­quant dans le couple. Le jeu peut être pris au sé­rieux ou plus lou­foque, dé­taillé ou plus simple. Cha­cun dé­ter­mine ce qu’il a en­vie de mettre de l’avant, et, sur­tout, les par­te­naires doivent être à l’aise dans leurs per­son­nages. Tout comme dans le BDSM (bon­dage, dis­ci­pline, do­mi­na­tion, sou­mis­sion, sa­disme et ma­so­chisme), les li­mites de chaque per­sonne doivent être res­pec­tées. Des cos­tumes et ac­ces­soires peuvent ai­der à la réa­li­sa­tion du jeu de rôle.

Quel est le but?

Vivre une ex­pé­rience hors du com­mun sur le plan éro­tique et tes­ter de nou­velles choses afin d’ac­croître le dé­sir sexuel à l’aide d’un scé­na­rio. Il faut s’amu­ser avant tout.

Exemples de jeux de rôle

Le doc­teur et son pa­tient; l’em­ployé et l’em­ployeur; le maître et le do­mes­tique; le po­li­cier et le sus­pect; la me­neuse de claque, le jar­di­nier, l’élec­tri­cien, le plom­bier, etc. Cer­taines per­sonnes vont même jus­qu’à si­mu­ler une scène de viol ou de kid­nap­ping pour réa­li­ser un fan­tasme à tra­vers les jeux de rôle.

Le do­mi­nant et le do­mi­né

Le jeu de rôle est sou­vent ba­sé sur le prin­cipe du do­mi­nant et du do­mi­né, sans ren­trer dans le sadomasochisme. L’un des par­te­naires prend les de­vants dans les actes, sans sor­tir né­ces­sai­re­ment la cravache.

Cé­lé­bri­tés ayant af­fir­mé uti­li­ser les jeux de rôle

Katy Perry et Ch­ris­ti­na Aguilera pri­vi­lé­gient cette forme de jeu dans leur couple. Ch­ris­ti­na a dé­cla­ré uti­li­ser des cos­tumes d’in­fir­mière, entre autres.

Conseils à re­te­nir

In­ven­tez votre propre his­toire et vos dia­logues en réa­li­sant vos dé­si­rs et fan­tasmes. Vous se­rez plus à l’aise qu’en uti­li­sant une forme dé­jà écrite. L’his­toire pro­po­sée ici n’est qu’une idée pour vous ins­pi­rer. Et sur­tout, as­su­rez-vous qu’il y a un ac­cord mu­tuel entre vous et votre par­te­naire. Fi­na­le­ment, pour ne pas rire en tout temps, met­tez­vous sim­ple­ment dans la peau de votre per­son­nage et croyez-y, tel un ac­teur de­vant une ca­mé­ra al­lu­mée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.