Quand l’en­vie d’uri­ner se pointe

Coquine - - PSYCHO -

NA­DÈGE, 44 ANS

J’AIME BEAU­COUP LA PÉ­NÉ­TRA­TION VA­GI­NALE. CE­PEN­DANT, À UN CER­TAIN MO­MENT, JE RES­SENS SOU­VENT UNE SOU­DAINE EN­VIE D’URI­NER. PAR­FOIS, CE­LA AR­RIVE SI RA­PI­DE­MENT ET IN­TEN­SÉ­MENT QUE JE DOIS DIRE À MON PAR­TE­NAIRE DE TOUT AR­RÊ­TER, SANS QUOI J’AI L’IM­PRES­SION QUE JE VAIS M’ÉCHAP­PER! SUIS-JE NOR­MALE?

Bon­jour Na­dège,

En fait, ce qu’il faut d’abord sa­voir, c’est que la ves­sie est un sac mus­cu­laire lisse qui se si­tue à seule­ment quelques cen­ti­mètres de l’en­trée du vagin (ten­tez de vi­sua­li­ser le tout pour vous ai­der). Votre sou­daine en­vie d’uri­ner lors de la pé­né­tra­tion s’ex­plique donc plus pré­ci­sé­ment par une ré­ac­tion phy­sique ap­pe­lée «va­so­con­ges­tion». Il s’agit d’un phé­no­mène sur­ve­nant pen­dant l’ex­ci­ta­tion sexuelle, où les vais­seaux qui com­posent les tis­sus de la ré­gion pel­vienne se di­latent en ré­agis­sant à la sti­mu­la­tion va­gi­nale. Le conte­nu de la ves­sie tend alors à être pous­sé vers l’urètre, ac­ti­vant ain­si les nerfs res­pon­sables de cette sou­daine «fausse» en­vie d’uri­ner.

Le même genre de sen­sa­tion peut aus­si sur­ve­nir lorsque cer­taines po­si­tions sexuelles (comme celle du mis­sion­naire où le poids du par­te­naire pèse di­rec­te­ment sur le bas-ventre) sont adop­tées. Mais at­ten­tion! Si la sen­sa­tion d’uri­ner est ac­com­pa­gnée de dou­leurs, il est im­por­tant que vous consul­tiez un pro­fes­sion­nel de la san­té afin de vous as­su­rer que ce­la ne soit pas lié à une condi­tion plus com­plexe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.