NARCISSISME ET EXHIBITIONNISME:

Coquine - - PSYCHO - Par Joan­na Jour­dain PAR LAU­RA RE­NAUD

MON­TRER SON CORPS NU AP­PORTE DES SEN­SA­TIONS EXAL­TANTES À LA PER­SONNE QUI S’AD­MIRE À TRA­VERS LE RE­GARD DES AUTRES. LE MEILLEUR EXEMPLE SE­RAIT L’AP­PÉ­TIT IN­SA­TIABLE DE KIM KAR­DA­SHIAN POUR LES OSÉS QU’ELLE PU­BLIE AVEC DÉ­LEC­TA­TION SUR INS­TA­GRAM.

Pour­quoi s’ex­hi­ber, dans quel but? Pour une af­fir­ma­tion de soi ou comme un dé­fi parce que de plus en plus de gens le font, sur­tout ceux en quête de re­con­nais­sance et de po­pu­la­ri­té? Sur le plan psy­chique, l’en­vie de se mon­trer peut s’ins­crire dans une dé­marche in­time comme sym­bole de l’ex­pres­sion du moi, de l’ego.

SOUS UN PRÉ­TEXTE «AR­TIS­TIQUE»

Au fur et à me­sure que l’ex­hi­bi­tion­niste s’ef­feuille sur In­ter­net comme une strip-tea­seuse af­fa­mée d’ap­plau­dis­se­ments, son dé­sir peut se trans­for­mer en be­soin. Prise au piège, elle est alors in­ca­pable de s’ar­rê­ter. L’exemple qui saute aux yeux: qui s’ex­hi­be­rait pour do­mi­ner ses soeurs et pour plaire à Ka­nye, qui la pousse et la dé­fend: «Elle fait de l’art!» Cer­taines per­sonnes qui sont as­soif­fées de gloire et qui n’ont rien d’autre à of­frir que ce dont la na­ture les a pour­vues se servent de la nu­di­té à des fins ré­créa­tives. Leurs at­tri­buts phy­siques étant l’un de leurs seuls atouts, le corps de­vient l’ob­jet fé­tiche d’un art éro­tique qui ne fait qu’ali­men­ter l’ins­tinct voyeur.

Kim Kar­da­shian, AVEZ-VOUS DÉ­JÀ MOR­DU VOTRE PAR­TE­NAIRE DANS UN ÉLAN DE PLAI­SIR OU D’EX­CI­TA­TION? CETTE PRA­TIQUE A UN NOM: L’ODAXELAGNIE. DÉMYSTIFICATION D’UN GESTE MÉ­CON­NU.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.