4 COMMANDEMENTS DE L’AMI­TIÉ AU BOU­LOT

Coup de Pouce - - MA VIE -

1. Avant de trop se dé­voi­ler, prendre le temps de voir vrai­ment à qui on a af­faire et ac­cor­der notre confiance pro­gres­si­ve­ment. Il ne fau­drait pas que nos pe­tits se­crets et notre vie pri­vée fassent le tour du bu­reau ou se re­tournent contre nous.

2. Même si on a tou­jours mille choses à se dire, évi­ter de prendre toutes nos pauses et tous nos lunchs avec la même amie ou le même pe­tit groupe. «Si­non, ça crée un phé­no­mène de clique et ça donne l’im­pres­sion qu’on ex­clut les autres, aver­tit la psy­cho­logue Ju­lie Ca­ri­gnan. Au tra­vail, la col­la­bo­ra­tion est es­sen­tielle. On doit donc avoir une at­ti­tude d’ou­ver­ture pour connec­ter avec plu­sieurs col­lègues et dé­ve­lop­per une confiance mu­tuelle.»

3. Ne pas lais­ser l’ami­tié frei­ner notre dé­ve­lop­pe­ment pro­fes­sion­nel. Un chan­ge­ment de poste, d’équipe, de dé­par­te­ment ou même d’en­tre­prise se­rait bé­né­fique? On fonce! Si c’est une vraie amie, elle com­pren­dra.

4. Ré­gler les chi­canes ra­pi­de­ment pour évi­ter de plom­ber l’am­biance au bou­lot. Et si l’ami­tié prend fin, s’as­su­rer que ça se fasse dans le res­pect.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.