5 Le sé­choir à mains est plus hy­gié­nique que le pa­pier pour se sé­cher les mains.

Coup de Pouce - - MA VIE -

Vrai et faux.

Une fois de plus, les ex­perts ne s’en­tendent pas sur ce point. Si, pour cer­tains, le sé­choir pré­sente sou­vent l’avan­tage d’être sans contact, d’autres y voient un risque que les bac­té­ries res­tées sur les mains soient va­po­ri­sées dans toute la pièce lorsque le la­vage est in­adé­quat. Se­lon Pa­trick D. Pa­quette, le pa­pier pré­sente éga­le­ment un avan­tage in­té­res­sant, puis­qu’il peut être uti­li­sé pour fer­mer le ro­bi­net et ou­vrir la porte afin d’évi­ter de se re­con­ta­mi­ner les mains. «Et si, au pire, les mains n’ont pas été la­vées conve­na­ble­ment, les bac­té­ries res­tantes se re­trou­ve­ront dans le pa­pier pour fi­nir à la pou­belle», ajoute-t-il. Peu im­porte le moyen choi­si, il faut sa­voir que cer­tains microbes ap­pré­cient les mi­lieux hu­mides et que des mains mal la­vées et mal sé­chées pour­raient contri­buer à ré­pandre des germes. Si l’on n’a pas la pa­tience d’at­tendre que le sé­choir sèche com­plè­te­ment nos mains, mieux vaut se tour­ner vers le pa­pier, dit le Dr Jas­min Ville­neuve.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.