Un agres­seur m’agrippe...

Coup de Pouce - - PRATIQUE MA VIE -

Si un in­di­vi­du nous agrippe, il faut mi­ser sur l’ef­fet de sur­prise d’une ri­poste, sug­gère Chan­tal Le­page. «L’agres­seur ne s’at­tend pas à ce que l’on ré­agisse, et c’est ce qui nous per­met­tra de le désar­çon­ner, ex­plique-t-elle. Si l’on nous prend par la gorge de face, par exemple, le simple fait de le­ver notre bras très haut et de tour­ner sur nous-même nous per­met­tra de nous dé­ga­ger.»

Peu im­porte le type de prise, on peut ri­pos­ter en uti­li­sant les par­ties libres de notre corps, sou­ligne Bea­triz Muñoz. «Si un agres­seur nous sai­sit par-der­rière, on peut lui don­ner un coup de tête, tordre son pe­tit doigt ou en­core frap­per le des­sus de son pied avec notre ta­lon, illus­tret-elle. Les pos­si­bi­li­tés sont mul­tiples. L’im­por­tant est de se faire confiance pour prendre la dé­ci­sion qui nous convient se­lon nos be­soins, notre per­son­na­li­té et la si­tua­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.