In­quié­tudes sur les lo­ge­ments so­ciaux

PPU Hen­ri-Bou­ras­sa Ouest

Courrier Ahuntsic - - NEWS - ● amine.es­se­ghir@tc.tc

Une cin­quan­taine de ci­toyens se sont dé­pla­cés, le 18 mars, à la salle du conseil de l’ar­ron­dis­se­ment, pour as­sis­ter à la der­nière consul­ta­tion pu­blique sur le Plan par­ti­cu­lier d’ur­ba­nisme (PPU) du bou­le­vard Hen­ri-Bou­ras­sa Ouest.

Le plan est une pro­jec­tion des di­vers dé­ve­lop­pe­ments ur­ba­nis­tiques à ve­nir dans le sec­teur en­glo­bant les ter­rains po­ten­tiel­le­ment ex­ploi­tables, si­tués sur le bou­le­vard Hen­ri-Bou­ras­sa, entre la rue Tan­guay et la voie fer­rée. On y trouve le vaste pro­jet im­mo­bi­lier du pro­mo­teur Mus­to, sur le ter­rain des an­ciens ga­rages du mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec (MTQ).

Cette der­nière étape de consul­ta­tion in­ter­vient avant l’adop­tion par le conseil d’ar­ron­dis­se­ment du pro­jet en­ri­chi et amen­dé pour l’in­té­grer au plan d’ur­ba­nisme de la ville.

Des vi­sions in­cer­taines

Les autres pro­jec­tions de­meurent hy­po­thé­tiques, puis­qu’elles concernent des ter­rains ac­tuel­le­ment oc­cu­pés par la pri­son Tan­guay, la So­cié­té d’as­su­rance au­to­mo­bile du Qué­bec, la cour de voi­rie mu­ni­ci­pale et le ma­ga­sin Lo­blaws. Des lo­tis­se­ments dont les oc­cu­pants n’ont pas si­gni­fié leur vo­lon­té de dé­mé­na­ger ou de cé­der les ter­rains.

Le PPU a sus­ci­té, au long des deux an­nées de consul­ta­tions, un vaste dé­bat. Beau­coup de ci­toyens ont re­je­té la hau­teur des im­meubles et la den­si­té en­vi­sa­gées par le pro­mo­teur. Le nou­veau plan semble em­por­ter l’adhé­sion des op­po­sants.

Moins de den­si­té

La nou­velle mou­ture du PPU a re­vu à la baisse la hau­teur des im­meubles les plus im­po­sants, pas­sant de six à quatre étages.

La den­si­té a éga­le­ment été ré­duite dans les sec­teurs à dé­ve­lop­per en prio­ri­té, c’est-à-dire sur le site des ga­rages du MTQ.

Pour­tant, cet élé­ment a sus­ci­té beau­coup d’in­quié­tudes chez de nom­breux in­ter­ve­nants com­mu­nau­taires.

«La den­si­té est trop faible pour per­mettre la créa­tion de lo­ge­ments so­ciaux ac­ces­sibles aux moins nan­tis», a sou­li­gné Az­ze­dine Achour, di­rec­teur de la table de concer­ta­tion de quar­tier, So­li­da­ri­té Ahunt­sic.

Me­naces sur les lo­ge­ments so­ciaux

La même in­quié­tude a été ex­pri­mée par deux re­pré­sen­tants du Co­mi­té lo­ge­ment Ahunt­sic-Car­tier­ville et un autre du Car­re­four d’aide aux nou­veaux ar­ri­vants (CA­NA).

An­dré Gra­vel, an­cien com­mis­saire sco­laire, ac­tuel­le­ment ac­tif au sein de la co­opé­ra­tive d’ha­bi­ta­tion Ni­co­las-Viel, s’est in­quié­té de voir le pro­mo­teur to­ta­le­ment li­bé­ré de toute contrainte concer­nant la réa­li­sa­tion de lo­ge­ments so­ciaux sur les sites iden­ti­fiés par le PPU.

«Une fois le PPU adop­té, la stra­té­gie d’in­clu­sion so­ciale ne pour­ra plus être mise en vi­gueur», lit-on dans le som­maire dé­ci­sion­nel concer­nant le rè­gle­ment mo­di­fiant le Plan d’ur­ba­nisme de la Ville de Mon­tréal, qui in­tègre le PPU.

«Nous n’avons plus de le­viers de né­go­cia­tions, la dé­ci­sion est du res­sort du pro­mo­teur», a avoué Ri­chard Blais, chef de di­vi­sion à la di­rec­tion de l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire.

Tou­te­fois, le mes­sage semble avoir été en­ten­du. D’abord, par le pro­mo­teur, puisque Louis-Paul Le­mieux, l’ar­chi­tecte re­pré­sen­tant Mus­to, a mon­tré une ou­ver­ture pour en­vi­sa­ger d’in­clure des lo­ge­ments so­ciaux dans le pro­jet.

Les élus ont bien si­gni­fié que la do­léance concer­nant les lo­ge­ments so­ciaux et l’in­clu­sion so­ciale a été prise en note.

Il reste que la ma­nière avec la­quelle on pour­ra ré­pondre à la de­mande reste à dé­fi­nir. Ha­rout Chi­ti­lian, con­seiller de Bor­deaux-Car­tier­ville, parle de «pistes à ex­plo­rer». Émi­lie Thul­lier, conseillère d’Ahunt­sic, consi­dère que c’est à Qué­bec de lé­gi­fé­rer pour per­mettre à la Ville d’im­po­ser des quo­tas de lo­ge­ments so­ciaux aux pro­mo­teurs. «On ne pour­ra pas sa­tis­faire tout le monde, la dé­ci­sion se­ra un com­pro­mis», a aver­ti Pierre Des­ro­chers, con­seiller du Saint-Sul­pice, mais éga­le­ment pré­sident du Co­mi­té exé­cu­tif de la Ville de Mon­tréal.

(Pho­to TC Me­dia – Amine Es­se­ghir)

Des ci­toyens pré­sents à la consul­ta­tion pu­blique ont évo­qué le manque de lo­ge­ments so­ciaux dans le pro­jet du PPU Hen­ri-Bou­ras­sa Ouest.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.