Le si­rop d’érable du Qué­bec : un éven­tail de sa­veurs

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Ré­dac­tion TC Me­dia

De­puis des gé­né­ra­tions, le si­rop d’érable fait la fier­té — et le dé­lice ! — des Q ué­bé­cois. Mais sa­viez-vous que la boîte de conserve de si­rop ache­tée au­jourd’hui n’au­ra pas né­ces­sai­re­ment le même goût ni la même cou­leur que la pro­chaine ? Voi­ci pour­quoi :

Si­rop d’érable 101

Au dé­part, les lots de si­rop sont clas­sés grâce à un spec­tro­pho­to­mètre, soit un ap­pa­reil cal­cu­lant l’ab­sorp­tion des rayons lu­mi­neux par une sub­stance. Les cinq classes de si­rop sont : ex­traclair (AA), clair (A), mé­dium (B), am­bré (C) et fon­cé (D).

Plus le li­quide est pâle, plus son goût est sub­til ; plus il est fon­cé, plus son goût est pro­non­cé. En outre, le si­rop est aus­si ca­té­go­ri­sé se­lon sa sa­veur, sa lim­pi­di­té et sa den­si­té. Ain­si, deux ca­té­go­ries de qua­li­té existent, soit la no 1 ( pu­re­té maxi­male) et la no 2.

Vive l’achat lo­cal !

Sti­mu­lé par ces connais­sances, vi­si­tez les ca­banes à sucre et les éra­blières de la pro­vince pour dé­cou­vrir toute une gamme de pro­duits aux sa­veurs va­riées. Après un co­pieux fes­tin bien ar­ro­sé (de si­rop, bien sûr !), ren­dez­vous à la bou­tique du pro­duc­teur et sé­lec­tion­nez les dou­ceurs qui ac­com­pa­gne­ront tous vos pro­chains re­pas. Ah... Comme il est ex­quis d’en­cou­ra­ger les en­tre­prises lo­cales !

La R oute de l’érable

La Fé­dé­ra­tion des pro­duc­teurs acé­ri­coles du Qué­bec vous in­vite à dé­cou­vrir la Route de l’érable, qui com­prend une cen­taine d’éta­blis­se­ments (bou­lan­ge­ries, char­cu­te­ries, res­tau­rants, etc.) où les pro­duits de l’érable sont mis en va­leur de mille et une fa­çons.

(pho­to De­po­sit pho­to)

La Fé­dé­ra­tion des pro­duc­teurs acé­ri­coles du Qué­bec vous in­vite à dé­cou­vrir la Route de l’érable.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.