Un nom de femme pour un nou­veau bâ­ti­ment mu­ni­ci­pal

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

Pa­tri­moine. Le cha­let de parc au­to­nome, legs du 375e construit à ahunt­sic-car­tier­ville, pour­rait être bap­ti­sé du nom d’un per­son­nage his­to­rique, pro­ba­ble­ment une femme. C’est une des pre­mières re­com­man­da­tions du tout nou­veau Conseil consul­ta­tif sur le pa­tri­moine et la to­po­ny­mie qui vient d’être ins­tal­lé.

Com­po­sé d’élus, de re­pré­sen­tants d’or­ga­nismes de dé­fense du pa­tri­moine et de ci­toyens, ce co­mi­té qui n’a pas de pou­voir dé­ci­sion a été mis en place à l’ini­tia­tive de Lor­raine Pa­gé, conseillère du Sault-au-ré­col­let, sou­te­nue par les quatre autres élus.

Ses huit membres se sont réunis dé­jà deux fois et dé­jà des re­com­man­da­tions ont été ache­mi­nées aux élus.

« Une des ques­tions qui a at­ter­ri sur la table du conseil était la dé­no­mi­na­tion du nou­veau cha­let du parc Basile-rou­thier réa­li­sé dans le cadre des legs du 375e an­ni­ver­saire de Mon­tréal », a in­di­qué Mme Pa­gé, nom­mée pré­si­dente de ce conseil consul­ta­tif.

Elle n’a pas vou­lu don­ner plus de dé­tails à ce su­jet, no­tam­ment les noms pro­po­sés, mais la dé­ci­sion de bap­ti­ser le cha­let de parc ou non de­vrait être connu dans les se­maines à ve­nir, puisque ce bâ­ti­ment, unique à Mon­tréal qui pro­duit lui-même son éner­gie, doit être inau­gu­ré d’ici mai ou juin.

L’idée de mettre sur pied ce conseil est in­ter­ve­nue alors qu’une large dé­marche est en­ga­gée à Mon­tréal pour don­ner plus de noms fé­mi­nins à des rues, des places ou des parcs à Mon­tréal et après que l’ar­ron­dissent ait connu de larges dé­bats pu­blics sur la va­leur pa­tri­mo­niale des bâ­ti­ments.

Cette ins­tance se pen­che­ra sur la né­ces­si­té de don­ner des noms de femmes illustres à des lieux à Ahunt­sic-car­tier­ville. Se­lon des don­nées com­pi­lées ré­cem­ment par TC Me­dia, on compte 26 femmes pour un to­tal de 460 noms de lieux à Ahunt­sic-car­tier­ville, soit 5,65 %.

Par ailleurs, la dé­mo­li­tion de l’usine d’ar­me­ment si­tuée, au 9500, bou­le­vard Saint-laurent, sym­bole de l’ef­fort de guerre au Ca­na­da du­rant la Se­conde Guerre mon­diale avait pro­vo­qué beau­coup d’émo­tion dans l’ar­ron­dis­se­ment.

Cette si­tua­tion avait mis en lu­mière le fait que l’ar­ron­dis­se­ment n’avait pas toutes les in­for­ma­tions au mo­ment de la prise de dé­ci­sion.

Le co­mi­té de­vrait ai­der à ce que ce genre de si­tua­tion ne se re­pro­duise pas d’au­tant qu’ahunt­sic-car­tier­ville pos­sède de nom­breux bâ­ti­ments à va­leur his­to­rique.

(Photo TC Me­dia – Archive)

Le co­mi­té consul­ta­tif lo­cal de pa­tri­moine et de to­po­ny­mie (CCLPT) d’ahunt­sic-car­tier­ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.