Un es­prit de jeu­nesse pour de vieux ob­jets

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine Es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

Of­frir une ten­dance vin­tage dans une fri­pe­rie de quar­tier c’est ce que tente de faire un OBNL en créant les Tré­sors d’Émi­lie. Cette bou­tique iti­né­rante et en ligne pro­pose de­puis quelques se­maines des vê­te­ments, de la vais­selle, des meubles et di­vers ob­jets sous l’angle vin­tage ou li­fe­style.

La bou­tique Car­tier Émi­lie si­tuée à l’angle des rues La­cha­pelle et du Bo­cage veut dé­pous­sié­rer la fri­pe­rie.

Cette nou­velle vie of­ferte à ces pro­duits peut éga­le­ment in­té­res­ser une clien­tèle qui n’est pas for­cé­ment la pre­mière à vou­loir mettre les pieds dans une fri­pe­rie.

«Il y a une ten­dance vin­tage et li­fe­style éco­lo­gique qui est très sui­vie par les jeunes», as­sure Naouel Al­louche. Cette di­plô­mée en gestion est spé­cia­li­sée en com­mer­cia­li­sa­tion de la mode, le Fa­shion Mar­ke­ting. Elle a re­joint la fri­pe­rie Car­tier Émi­lie il y a peu.

Sur la to ile

Pour se faire connaître, Mme Al­louche use et abuse des mé­dias so­ciaux.

« Nous uti­li­sons Fa­ce­book et Ins­ta­gram parce que la clien­tèle que nous ci­blons et des­sus » , confie- t- elle.

Le but à terme est de lan­cer une bou­tique en ligne ef­fi­cace. Mais, dé­jà les Tré­sors d’Émi­lie voyagent un peu par­tout à Mon­tréal.

«Nous fai­sons des ex­po­si­tions-ventes, une des der­nières a eu lieu au Ca­fé Aquin, le ca­fé étu­diant de l’UQAM, parce que nous sa­vons que les étu­diants n’ont pas beau­coup d’ar­gent, mais veulent bien s’ha­biller ou bien s’équi­per et ont une sen­si­bi­li­té éco­res­pon­sable en gé­né­ral», confie-t- elle.

La bou­tique a pris part éga­le­ment au ba­zar Les In­tem­po­relles à Ville­ray, un évé­ne­ment re­grou­pant des col­lec­tions vin­tage et fa­vo­ri­sant la consom­ma­tion éco­res­pon­sable et l’achat lo­cal.

La pro­prié­taire mise aus­si sur les Tré­sors d’Émi­lie pour en­cou­ra­ger les gens à don­ner.

«Les do­na­teurs savent ain­si que nous pre­nons soin de leurs ob­jets et qu’ils mé­ritent une se­conde vie», si­gnale-t- elle.

Pour être en­core plus dans l’ère du temps, Mme Ni­cu­li­cioiu veut in­té­res­ser des blo­gueuses ou blo­gueurs de mode ou de ten­dance qui pour­raient ve­nir dé­ni­cher l’objet, vê­te­ment ou meuble su­jet de leur pro­chaine chro­nique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.