Des plaintes ac­cep­tées pour des sites web uni­lingues

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine Es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

Sur 423 plaintes dé­po­sées, en no­vembre der­nier, à l’Of­fice qué­bé­cois de la langue fran­çaise (OQLF) contre des en­tre­prises du nord de Mon­tréal, 394 ont été ac­cep­tées. Les plai­gnants dé­non­çaient le non-res­pect la Loi 101 pour des sites in­ter­net uni­lingues an­glais.

«Plus de 90 % des plaintes ont été ac­cep­tées et les en­tre­prises fau­tives sont ou vont être sui­vies pour cor­ri­ger leur si­tua­tion», se ré­jouit Jean Ar­cham­bault, membre de la sec­tion Ni­co­las-Viel de la So­cié­té Saint-JeanBap­tiste et qui fait par­tie des nom­breux plai­gnants.

Dans ce genre de si­tua­tion, la si­tua­tion se cor­rige après une simple com­mu­ni­ca­tion de l’OQLF avec les fau­tifs.

La dou­zaine de plai­gnants qui a dé­po­sé des re­quêtes à l’OQLF se ré­fé­raient en ce sens aux in­di­ca­tions du Con­seil su­pé­rieur de la langue fran­çaise ( CSLF). « La do­cu­men­ta­tion com­mer­ciale dif­fu­sée au Qué­bec doit être en fran­çais. Cette règle s’étend no­tam­ment aux textes pu­bli­ci­taires sur sup­port im­pri­mé ou électronique, tels les ca­ta­logues, les bro­chures, les dé­pliants et les an­nuaires com­mer­ciaux, ain­si qu’aux messages com­mer­ciaux des sites web d’en­tre­prises fai­sant af­faire au Qué­bec » , lit- on sur le site web du CSLF. Les sites In­ter­net re­pé­rés sont si­tués à Ahunt­sic- Car­tier­ville et à Saint-Laurent.

Pour les plaintes re­je­tées, 21 sites Web sont conformes à la loi car pré­sen­tant des ca­ta­logues en an­glais d’en­tre­prises hors du Qué­bec ou pos­sèdent des sites bi­lingues, sept autres sont si­tués en de­hors du Qué­bec et un a dis­pa­ru.

À Ahunt­sic- Car­tier­ville, beau­coup d’en­tre­prises poin­tées du doigt sont si­tuées dans le sec­teur Cha­ba­nel et ac­tivent dans le sec­teur de la mode et du tex­tile.

Jean Ar­cham­bault membre de la So­cié­té Saint-Jean- Bap­tiste se de­mande pour­quoi des en­tre­prises ac­tivent de­puis des dé­cen­nies et qui em­ploient des di­zaines d’em­ployés ne veulent pas se fran­ci­ser. Il re­cense plus d’une di­zaine d’en­tre­prises qui ont pi­gnon sur rue de­puis plus 40 ans.

(Photo TC Me­dia – Archives)

Yves Du­mas du Par­ti qué­bé­cois de Saint-Laurent et Jean Ar­cham­bault membre de la So­cié­té Saint-Jean-Bap­tiste font par­tie des nom­breux plai­gnants contre des sites web com­mer­ciaux uni­lingues an­glais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.