Fin des fouilles ar­chéo­lo­giques près de l’église de la Vi­si­ta­tion

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine Esseghir amine.esseghir@tc.tc

Des élus se sont ren­dus sur le ter­rain des fouilles ar­chéo­lo­giques près de l’église de la Vi­si­ta­tion. Une visite pour s’in­for­mer de la na­ture des tra­vaux et des trou­vailles alors que le chan­tier de re­cherche de­vrait fer­mer en fin de se­maine

Les tra­vaux de­vaient du­rer une quin­zaine de jours, mais ils ont été pro­lon­gés quelque peu à cause de la mé­téo dé­fa­vo­rable.

Les ex­ca­va­tions sont me­nées par la firme Ar­kéos qui a dé­jà réa­li­sé des tra­vaux de cette na­ture un peu par­tout au Qué­bec de­puis 1981.

«Nous vou­lions sa­voir si ef­fec­ti­ve­ment les tra­vaux de re­cherches sont sé­rieux, nous sommes ras­su­rés à ce su­jet », sou­tient Lor­raine Pa­gé, conseillère du Saul­tau-Ré­col­let qui a vi­si­té les lieux.

Elle était ac­com­pa­gnée par Ma­rie Mont­pe­tit, dé­pu­tée pro­vin­ciale de la cir­cons­crip­tion de Cré­ma­zie et par la di­rec­trice du bu­reau de cir­cons­crip­tion de la dé­pu­tée fé­dé­rale d’Ahunt­sicCar­tier­ville, Mé­la­nie Jo­ly.

Jus­qu’à main­te­nant seul un re­pré­sen­tant de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale s’était ren­du sur le site.

La fouille ar­chéo­lo­gique sur le ter­rain voi­sin de l’église de la Vi­si­ta­tion est conduite pour se confor­mer aux exi­gences lé­gales, car elle est préa­lable à toute de­mande de dé­ve­lop­pe­ment sur ce site si­tué dans un sec­teur pa­tri­mo­nial.

«Les cher­cheurs ont me­né un tra­vail ri­gou­reux. Ils ont creu­sé le ter­rain en se fon­dant sur d’an­ciens plans et cartes », in­dique Mme Pa­gé

Les re­cherches sont fi­nan­cées par la Ville de Mon­tréal sur le bud­get du dé­ve­lop­pe­ment cultu­rel de Qué­bec.

Le ter­rain qui était pro­prié­té de la congré­ga­tion re­li­gieuse des soeurs de Mi­sé­ri­corde a été ven­du le 30 mars à un pro­mo­teur im­mo­bi­lier pour 2 M$.

On sup­pose que des restes de fort Lo­rette sont en­fouis sous terre, voire des ves­tiges plus an­ciens.

Le fort a été construit au 17e siècle pour rem­pla­cer la Mis­sion de la Mon­tagne des­ti­née à l’évan­gé­li­sa­tion des au­toch­tones et les éloi­gner de l’al­cool ra­me­né par les co­lons.

Se­lon Mme Pa­gé, des choses ont été dé­cou­vertes, mais pour le mo­ment on ne peut ti­rer au­cune con­clu­sion.

Tou­te­fois, il n’y a pas de sé­pul­ture amé­rin­dienne. Si de tels ves­tiges avaient été trou­vés, les tra­vaux au­raient été in­ter­rom­pus im­mé­dia­te­ment.

L’en­tre­prise de re­cherches ar­chéo­lo­giques de­vrait re­mettre au mi­nis­tère de la Culture en dé­cembre son rap­port. Ce der­nier de­vrait être dis­po­nible pour consul­ta­tion 60 jours plus tard.

(Pho­to Google maps)

On sup­pose que des ves­tiges du fort Lo­rette sont en­fouis sous un ter­rain si­tué près de l’église de la Vi­si­ta­tion des­ti­né à un dé­ve­lop­pe­ment im­mo­bi­lier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.