Une rue ré­si­den­tielle de­vient un in­fer­nal bou­le­vard

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine Esseghir amine.esseghir@tc.tc

De­puis un peu plus d’un mois, les ré­si­dents de la rue T an­guay sont en co­lère. Leur rue ré­si­den­tielle à sens unique est de­ve­nue un bou­le­vard ur­bain à double sens et les ci­toyens ne savent plus à quelle au­to­ri­té se plaindre pour que ce­la cesse. Dans le même temps, les élus d’A hunt­sicCar­tier­ville re­con­naissent qu’ils ont du mal à com­mu­ni­quer avec le res­pon­sable de ces changements, la ville centre.

C’est à cause de tra­vaux me­nés par la ville centre pour la réa­li­sa­tion d’une conduite d’eau po­table, de conduites d’égout et de re­cons­truc­tion de la chaus­sée sur le bou­le­vard Gouin Ouest entre les rues Ver­ville et Meu­nier que tout a été cham­bou­lé.

Le dé­tour par la rue Tan­guay per­met de contour­ner le chan­tier. De­puis, sur la pai­sible rue ré­si­den­tielle, au­to­mo­biles, bus et vé­los se font la course.

La circulation en heure de pointe est tel­le­ment dense que les au­to­mo­bi­listes en ont fait une voie de tran­sit entre l’île de Mon­tréal et la ban­lieue nord. Par ailleurs, les au­to­bus de la ligne 69 en ont fait une par­tie de leur par­cours.

Les tra­vaux sont pré­vus pour du­rer jus­qu’en sep­tembre.

«Au ma­tin du 18 avril, ré­si­dents et ar­ron­dis­se­ment se sont ré­veillés avec une rue Tan­guay à double sens », re­con­naît Émi­lie Thuillier, conseillère d’Ahunt­sic.

Les res­pon­sables du pro­jet ont pris des dé­ci­sions de dé­tours sans consul­ter l’ar­ron­dis­se­ment.

Mme Thuillier avoue que de­puis ce jour­là elle re­cher­chait le chef de pro­jet pour lui de­man­der des ex­pli­ca­tions.

Entre temps, les plaintes pleu­vaient au 311 et chez les élus. Mais comme il s’agit d’un chan­tier, ces re­quêtes sont orien­tées di­rec­te­ment à in­fo tra­vaux.

En at­ten­dant, ce sont les di­rec­tions de l’ar­ron­dis­se­ment qui ont pris le taureau par les cornes pour ré­soudre les pro­blèmes, mais avec des suc­cès re­la­tifs.

«Avec les res­pon­sables des ser­vices, nous avons com­men­cé à cher­cher des so­lu­tions al­ter­na­tives et re­des­si­né les dé­tours pour contour­ner chan­tier en pré­ser­vant la quié­tude des ré­si­dents », in­dique l’élue lo­cale.

Le contour­ne­ment par la rue Tan­guay a été dé­pla­cé ver le bou­le­vard l’Aca­die pour re­joindre le bou­le­vard Hen­ri-Bou­ras­sa, deux ave­nues plus adap­tées à une circulation in­tense.

Mme Thul­lier re­con­naît qu’il fau­dra faire plus d’ef­forts sur la si­gna­li­sa­tion ou bien ap­pe­ler les po­li­ciers pour faire res­pec­ter ces dé­tours.

Il reste aus­si le pro­blème des au­to­bus de la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) per­durent. Ceux­ci né­ces­sitent da­van­tage de né­go­cia­tions

« L’ar­ron­dis­se­ment ne peut pas im­po­ser fa­ci­le­ment un dé­tour aux bus de la STM », ad­met Mme Thuillier.

(Pho­to TC Me­dia – Amine Esseghir)

La si­gna­li­sa­tion pour les dé­tours par le bou­le­vard l’Aca­die pour évi­ter le bou­le­vard Gouin et la rue Tan­guay doit être ren­for­cée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.