De nou­veaux amé­na­ge­ments sur une em­prise d’hy­dro-Qué­bec

Courrier Ahuntsic - - 514 725.0555 • - Amine es­seghir amine.es­seghir@tc.tc

Des ci­toyens disent que leur en­vi­ron­ne­ment est com­plè­te­ment cham­bou­lé de­puis qu’Hy­dro Qué­bec a ra­sé un boi­sé pour y po­ser de nou­veaux py­lônes. La com­pa­gnie d’élec­tri­ci­té as­sure qu’elle est en voie de réa­li­ser un amé­na­ge­ment pay­sa­ger qui amé­lio­re­ra le mi­lieu.

Après avoir cou­pé des di­zaines d’arbres, Hy­dro-Qué­bec re­ver­di­ra son em­prise qui longe la voie fer­rée entre les rues Saint-De­nis et Saint-Hu­bert, à Ahunt­sic. Une pré­sen­ta­tion du pro­jet se­ra faite aux ri­ve­rains le 17 août.

L’au­tomne der­nier, la so­cié­té d’État avait éli­mi­né toute la vé­gé­ta­tion sur son em­prise au mo­ment où elle me­nait des tra­vaux afin de connec­ter les postes élec­triques Char­land et Fleu­ry par une ligne de 315 kV.

La si­tua­tion avait fait beau­coup de mé­con­tents no­tam­ment chez les ré­si­dents du centre d’hé­ber­ge­ment Lou­vain qui ha­bitent juste en face.

Ils dé­plo­raient la perte d’un écran de ver­dure qui agré­men­tait le pay­sage et les pro­té­geait du bruit du train.

Hy­dro-Qué­bec avait pro­mis à l’époque qu’elle re­plan­te­rait des arbres.

« Ce se­ra un amé­na­ge­ment éla­bo­ré et les ri­ve­rains pour­ront en me­su­rer l’am­pleur lors d’une soi­rée d’in­for­ma­tion », avance Jean-Phi­lippe Rous­seau, porte-pa­role d’Hy­dro-Qué­bec.

On es­père ac­cueillir une cen­taine de per­sonnes à cette ren­contre. Les in­vi­ta­tions se­ront envoyées cette se­maine.

« Les tra­vaux de­vraient être lan­cés cet au­tomne », in­dique M. Rous­seau.

Outre les arbres, on compte aus­si y amé­na­ger un sen­tier pour per­mettre aux pié­tons de re­joindre fa­ci­le­ment la gare Sau­vé.

Un sUp­port à vé­Lo mo­biLE

Cette an­nonce n’a pas pour au­tant ré­joui Gilles Brault, qui est voi­sin de l’em­prise.

Il ne cesse de faire des plaintes pour que l’on re­vienne à la si­tua­tion d’avant le chan­tier. « Ce­la fait des mois que je de­mande qu’on re­mette le sup­port à vé­lo qui a été re­ti­ré au mo­ment des tra­vaux, sans ré­sul­tat. »

Les ré­si­dents des en­vi­rons sont obli­gés d’at­ta­cher leurs bi­cy­clettes à n’im­porte quel po­teau pour ne pas avoir à les trim­ba­ler chez eux.

En fait, un rack à vé­lo a été ache­té par Hy­dro-Qué­bec pour rem­pla­cer ce­lui qui exis­tait au­pa­ra­vant, mais il semble qu’il ne pro­tège pas du vol.

« N’im­porte qui peut par­tir avec le sup­port et les vé­los qui sont des­sus », ob­serve M. Brault qui n’hé­site pas à dé­mon­trer que la struc­ture n’est pas scel­lée au sol et qu’elle est fa­ci­le­ment dé­mon­table.

Des sou­cis tech­niques qui de­vraient trou­ver leur so­lu­tion avec les amé­na­ge­ments pro­je­tés par Hy­dro-Qué­bec.

« Si on ne pro­fite pas de nos vé­los en été, ce n’est pas en hi­ver qu’on va pou­voir le faire », s’in­surge M. Brault.

(Pho­to TC Me­dia – Amine Es­seghir)

Gilles Brault sou­lève le sup­port à vé­lo at­ta­ché par une chaine et qui n’est pas scel­lé au sol.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.