Foyer de la danse ferme après 27 ans d’ac­ti­vi­té

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

Ou­vert en 1990, le Foyer de la danse ferme ses portes alors que sa fon­da­trice et pré­si­dente So­nia Ort­cha­nian prend une re­traite mé­ri­tée. l’ar­ron­dis­se­ment Ahunt­sicCar­tier­ville lui a ren­du hom­mage lors de son con­seil du 5 sep­tembre.

C’est une vé­ri­table ins­ti­tu­tion d’Ahunt­sicCar­tier­ville qui met un terme à ses ac­ti­vi­tés. Le Foyer de la danse, si­tué sur le bou­le­vard Hen­riBour­ras­sa Ouest, a été fré­quen­té par près de 2000 per­sonnes de­puis sa créa­tion.

«Nous re­ce­vions des jeunes filles du quar­tier, mais aus­si de par­tout de Mon­tréal et de La­val», in­dique Mme Ort­cha­nian.

Il faut dire que cette école de danse si­tuée au centre com­mu­nau­taire de Bor­deaux-Car­tier­ville sur le bou­le­vard Hen­ri-Bou­ras­sa avait ac­quis une très bonne ré­pu­ta­tion.

Sa fon­da­trice li­ba­naise, d’ori­gine ar­mé­nienne, avait com­men­cé la danse à 15 ans au Conser­va­toire na­tio­nal de danse du Li­ban et s’exer­çait avec des pro­fes­seurs de l’Opé­ra de Pa­ris.

À 19 ans, elle avait re­joint une école de danse l’ex Union So­vié­tique avant de re­ve­nir dans son pays pour fon­der l’école de danse «Les Bal­lets li­ba­nais».

C’est en 1983 que Mme Ort­cha­nian est ar­ri­vée à Mon­tréal avec sa fa­mille et s’ins­tal­lait à Bor­deaux-Car­tier­ville.

La dan­seuse de bal­let et cho­ré­graphe crée en 1990 grâce à un par­te­na­riat avec la Ville de Mon­tréal Le foyer de la danse au Centre de loi­sirs l’Aca­die dont les lo­caux étaient si­tués rue Vic­tor-Do­ré.

Si les dé­buts ont été mo­destes, à peine sept jeunes filles s’étaient ins­crites la pre­mière an­née, dont la propre fille de Mme Ort­cha­nian, la suite se­ra très pro­met­teuse.

«Nous avons eu des an­nées avec 150 ou 200 jeunes filles», as­sure-t-elle.

Les en­fants pou­vaient être ins­crits à par­tir de l’âge de 4 ans.

L’or­ga­nisme of­frait des cours de danse clas­sique, mais aus­si de fla­men­co, de ba­la­di, de bal­let-jazz, et de cheer­lea­ding.

Au­jourd’hui, que Mme Ort­cha­nian met un terme aux ac­ti­vi­tés de son or­ga­nisme, mais les cours du Foyer de la danse ont été trans­fé­rés aux loi­sirs de l’Aca­die, si­tués au même en­droit au centre com­mu­nau­taire.

«Les élèves en­core ins­crites pour­ront pour­suivre leurs cours, cer­taines de nos for­ma­trices sont tou­jours là», dit Mme Ort­cha­nian.

Au long des an­nées, Mme Ort­cha­nian a vou­lu trans­mettre sa pas­sion de la danse, mais aus­si la culture qui ac­com­pagne cet art.

«La danse offre des avan­tages cer­tains au ni­veau phy­sique, mais c’est une ou­ver­ture ex­tra­or­di­naire sur la mu­sique», as­sure-t-elle.

(Pho­to gra­cieu­se­té - De­nis Beau­mont)

So­nia Ort­cha­nian a été ho­no­rée par les élus d’Ahunt­sic-Car­tier­ville en si­gnant le livre d’or de l’ar­ron­dis­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.