Ho­ckey mi­neur: les ins­crip­tions stag­nent

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

Les ins­crip­tions au ho­ckey mi­neur sont en baisse à Mon­tréal. Une si­tua­tion que dé­plorent éga­le­ment les di­ri­geants du club Les Braves d’Ahunt­sic, as­so­cia­tion qui de­puis plus de 60 ans offre aux jeunes la pos­si­bi­li­té de pra­ti­quer le sport na­tio­nal du Qué­bec.

Se­lon Ho­ckey Qué­bec ces trois der­nières sai­sons n’ont pas connu de hausse.

On ex­plique le fait par la mi­gra­tion des joueurs de ho­ckey ci­vil vers le ho­ckey sco­laire et la po­pu­la­ri­té crois­sante pour d’autres sports no­tam­ment le soc­cer.

«Le ho­ckey mi­neur est vic­time de deux phé­no­mènes, le ho­ckey sco­laire et la ré­cu­pé­ra­tion des joueurs de haut ni­veau par Ho­ckey ré­gion Mon­tréal», sou­ligne pour sa part Mar­tin Long­champs, pré­sident des Braves d’Ahunt­sic.

Le ho­ckey de haut ni­veau concerne les spor­tifs âgés de 9 à 18 ans. Pour M. Long­champs son club a per­du 90 à 100 joueurs de haut ca­libre.

Les Braves re­crutent des jeunes âgés de 3 à 21 ans.

À Mon­tréal, le to­tal des ins­crip­tions est pas­sé de 6309 ath­lètes en 2014-2015 à 5315 en 2016 2017 dans les clubs de ho­ckey mi­neur.

«Chez nous, le chiffre de­meure le même de­puis quelques an­nées. Entre 600 et 650 jeunes ins­crits», in­dique M. Long­champs.

Outre la ré­duc­tion du nombre de joueurs, M. Long­champs constate aus­si que les jeunes en sco­laire n’ont pas la pos­si­bi­li­té de se confron­ter à des joueurs de haut ni­veau.

«Un jeune AA se trou­ve­ra en face d’un jeune de ca­té­go­rie A. Cette si­tua­tion qui ne l’ai­de­ra pas à évo­luer.»

Par ailleurs, ces chan­ge­ments n’ont pas été sans in­fluer sur le ni­veau des ca­té­go­ries exis­tantes dans le club des Braves.

«Au­jourd’hui, nos meilleurs hockeyeurs sont si­tués, au ni­veau BB et A», dit-il.

Il reste que ces 650 jeunes sur la glace sont aus­si une li­mite de ce que peut don­ner l’as­so­cia­tion.

«Si nous n’avons pas plus d’heures de glaces, on ne peut pas al­ler plus loin», ob­serve-t-il.

L’ar­ron­dis­se­ment Ahunt­sic-Car­tier­ville dis­pose de deux aré­nas, Ahunt­sic et Mar­ce­linWil­son. Ce der­nier est en tra­vaux pour chan­ger le gaz ré­fri­gé­rant.

Une pa­ti­noire réfrigérée Bleu Blanc Bouge, of­ferte par les Ca­na­diens de Mon­tréal, ins­tal­lée au parc de Mé­sy à Car­tier­ville de­vrait per­mettre d’as­su­rer la tran­si­tion pour la sai­son 2017-2018.

«Cette pa­ti­noire n’est pas des­ti­née aux clubs de ho­ckey mi­neur, mais aux ac­ti­vi­tés com­mu­nau­taires, note M. Long­champs. Nous avons juste ob­te­nu une dé­ro­ga­tion cette an­née.»

Une fois les tra­vaux à Marcelin-Wil­son ache­vé les jeunes des Braves au­ront tou­jours droit uni­que­ment à deux glaces.

Pour M. Long­champs, il est im­pé­ra­tif de se do­ter d’une nou­velle glace pour s’as­su­rer d’ins­crire plus de gens. 2014-2015 : 6309 2015-2016 : 5664 2016-2017 : 5315

Pour la ré­gion de Mon­tréal, on dé­nombre 14 as­so­cia­tions de ho­ckey mi­neur (AHM), en plus de Ho­ckey Mon­tréal fé­mi­nin, qui ré­git l’en­semble du ho­ckey fé­mi­nin sur le ter­ri­toire mont­réa­lais, qui exis­tait d’ailleurs en 2014-2015. Source : Ho­ckey Qué­bec

Pour ga­ran­tir plus d’heures de glace, les Braves se dé­pla­çaient dans les ar­ron­dis­se­ments li­mi­trophes, no­tam­ment à Ville­ray.

«Il faut voir si on peut en ajou­ter une pa­ti­noire dans un des aré­nas exis­tants ou bien en construire un autre», s’in­ter­roge le pré­sident des Braves.

(Pho­to gra­cieu­se­té – H. Bon­net)

Les ins­crip­tions en ho­ckey mi­neur stag­nent à Ahunt­sic à cause de la dis­per­sion des offres et par manque de glaces.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.