Les can­di­dats à la mai­rie ques­tion­nés

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine es­se­ghir amine.es­se­ghir@tc.tc

Q Comment comp­tez-vous ré­pondre à la de­mande en lo­ge­ments so­ciaux ?

R Ha­rout Chi­ti­lian : Notre ad­mi­nis­tra­tion a fait un geste ex­trê­me­ment im­por­tant en col­la­bo­ra­tion avec le gou­ver­ne­ment du Qué­bec pour ré­cu­pé­rer les pou­voirs et les sommes d’ar­gent qui sont dé­vo­lues à la cons­truc­tion et la ré­no­va­tion d’uni­tés d’hé­ber­ge­ment pour les fa­milles, pour les lo­ge­ments so­ciaux et abor­dables. On en­tre­voit la cons­truc­tion de 1000 uni­tés avec les fonds que nous avons à notre dis­po­si­tion dont une grande par­tie doit re­ve­nir à Ahunt­sic-Car­tier­ville, car c’est un quar­tier où il y a une forte de­mande.

R Emi­lieT­huillier : Nous nous en­ga­geons à bo­ni­fier la stra­té­gie d’in­clu­sion de la ville en vi­gueur ac­tuel­le­ment. Nous vou­lons que dans les pro­jets pri­vés on ré­serve 20 % aux lo­ge­ments so­ciaux et com­mu­nau­taires et 20 % de lo­ge­ments abor­dables. Par exemple, pour le site Lou­vain on en veut un peu plus parce que c’est un ter­rain pu­blic.

Par­tout à tra­vers la ville, on veut faire des ré­serves fon­cières, c’est-à-dire ache­ter des ter­rains avant les pro­mo­teurs pri­vés et en faire des ré­serves jus­qu’à tant que des groupes com­mu­nau­taires qui veulent dé­ve­lop­per des pro­jets soient prêts à le faire.

Q Est-ce que vous comp­tez pour­suivre le plan de dé­ve­lop­pe­ment des berges et de quelle ma­nière ?

H.C. : Nous al­lons conti­nuer d’in­ves­tir dans les berges. On a beau­coup dé­ve­lop­pé des in­fra­struc­tures au­tour de la ri­vière comme le pa­villon d’ac­cueil, les parcs Beau­sé­jour et Raim­bault, mais pour moi mo­ment mar­quant des quatre pro­chaines an­nées ce se­ra la re­vi­ta­li­sa­tion du site de fort Lo­rette. Avec la can­di­date Lor­raine Pa­gé qui a beau­coup tra­vaillé pour en faire une ré­serve fon­cière, nous avons une res­pon­sa­bi­li­té his­to­rique pour fa­vo­ri­ser l’ac­cès à cette ri­chesse pa­tri­mo­niale.

É.T. : À Pro­jet Mon­tréal, nous vou­lons faire en sorte que tout le monde ait ac­cès aux berges. On parle de dé­ve­lop­pe­ment, mais on ne vise pas de pro­jets im­mo­bi­liers. Nous di­sons qu’il faut amé­na­ger des parcs et mieux les en­tre­te­nir, amé­na­ger des points d’ac­cès à l’eau pour faire du ca­not, du kayak ou de la pêche. Nous vou­lons que soient or­ga­ni­sés des évé­ne­ments. On parle de dé­ve­lop­pe­ment cultu­rel, ré­créo-spor­tif. Il y a plein de choses que l’on peut faire sur les bords de la ri­vière des Prai­ries et le pa­villon d’ac­cueil du Par­cours Gouin qui vient d’être construit et un point de dé­part ex­tra­or­di­naire.

Q L’ad­mi­nis­tra­tion sor­tante mi­sait beau­coup sur le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, comp­tez-vous pour­suivre cette dé­marche ?

H.C. : Nous al­lons mi­ser sur nos com­mer­çants, car ils offrent des ser­vices de proxi­mi­té qui ajoutent à la qua­li­té de vie dans les quar­tiers. L’ad­mi­nis­tra­tion sous mon lea­der­ship se­ra un par­te­naire de pre­mier plan de nos ar­tères com­mer­ciales, de nos SDC, de nos re­grou­pe­ments de com­mer­çants et nous se­rons au ren­dez-vous à

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.