Un nou­veau centre ro­bo­tique au col­lège Re­gi­na As­sump­ta

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Amine es­se­ghiR amine.es­se­ghir@tc.tc

Le col­lège Re­gi­na as­sump­ta à ahunt­sic a inau­gu­ré son centre de ro­bo­tique et d’in­no­va­tion pé­da­go­gique. une ins­tal­la­tion com­plète des­ti­née aux jeunes qui se pas­sionnent pour les ro­bots.

Le centre ap­pe­lé CRIP, dis­pose d’un ate­lier de fa­bri­ca­tion en­tiè­re­ment équi­pé, une salle cours et un es­pace mul­ti­fonc­tion­nelle.

«En s’ini­tiant à la ro­bo­tique, les jeunes ap­prennent à créer des ma­chines au­to­nomes et conçoivent dynamique et com­plexe qui in­tègrent de la mé­ca­nique, de l’élec­tri­ci­té, de l’élec­tro­nique et de l’in­for­ma­tique », in­dique Syl­vain Gau­vreau, en­sei­gnant et res­pon­sable de l’ac­ti­vi­té ro­bo­tique.

Pour le pro­fes­seur, la masse de connais­sance qu’ils peuvent ac­qué­rir est mul­ti­dis­ci­pli­naire et cette ac­ti­vi­té consti­tue une mo­ti­va­tion ex­cep­tion­nelle pour les études.

« Les jeunes ap­prennent aus­si à tra­vailler en équipe et voir con­crè­te­ment le ré­sul­tat de leurs ef­forts col­lec­tifs », as­sure M. Gau­vreau.

Un ro­bot est certes une ma­chine, mais elle ne res­semble à au­cune autre.

Sa réa­li­sa­tion né­ces­site des pièces de pré­ci­sion in­trou­vables sur le mar­ché.

De la con­cep­tion sur des lo­gi­ciels de des­sins à la fa­bri­ca­tion grâce à des ma­chines-ou­tils com­man­dées par or­di­na­teurs, tout est pré­vu pour per­mettre aux jeunes de tra­vailler à un très haut ni­veau d’exac­ti­tude et de com­plexi­té.

Ro­bot de com­pÉ­ti­tion

Il faut sa­voir que le col­lège Re­gi­na As­sump­ta offre des ate­liers de ro­bo­tique à ses élèves de­puis 2002.

Et de­puis 2012, les ro­bots per­mettent de par­ti­ci­per à des com­pé­ti­tions de ro­bo­tique, no­tam­ment First ro­bo­tics com­pe­ti­tion.

L’école a rem­por­té de pres­ti­gieux prix au Ca­na­da et aux États-Unis, face à des étu­diants du se­con­daire ve­nus d’une tren­taine de pays

La force de frappe de Ré­gi­na As­sump­ta c’est le club élite. Une sé­lec­tion d’une qua­ran­taine d’étu­diants qui passent leur temps libre conce­voir, fa­bri­quer et en­traî­ner leur ma­chine de com­pé­ti­tion.

Pour consti­tuer cette équipe, l’école offre à 400 élèves de suivre une for­ma­tion pour s’ini­tier au pro­ces­sus de réa­li­sa­tion de ro­bots.

Lors des com­pé­ti­tions, le ju­ry dé­ter­mine des ob­jec­tifs que doivent at­teindre les ro­bots en­ga­gés (en­voyer un bal­lon dans un fi­let de basket par exemple).

«Avant on de­man­dait de réa­li­ser des ro­bots qui se dé­placent, main­te­nant on de­mande de faire des ma­chines qui grimpent, sou­ligne M. Gau­vreau. Il faut trouver le moyen de trans­fé­rer la force des mo­teurs vers des bras ar­ti­cu­lés. »

Ces ins­tal­la­tions qui per­mettent à Re­gi­na As­sump­ta de réa­li­ser de meilleurs ré­sul­tats en ro­bo­tique pour­ront ser­vir aus­si à don­ner la pas­sion à des jeunes d’Ahunt­sic-Car­tier­ville ou d’ailleurs à Mon­tréal puisque cet éta­blis­se­ment n’ex­clut pas des en­tentes de par­te­na­riat avec d’autres écoles dans ce do­maine.

(Photo TC Me­dia – Amine Es­se­ghir)

L’inau­gu­ra­tion du son Centre de ro­bo­tique et d’in­no­va­tion pé­da­go­gique (CRIP) du col­lège Ré­gi­na As­sump­ta a per­mis aux jeunes de mon­trer leur sa­voir-faire à dif­fé­rents pu­blics.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.