Quand po­ser les pneus d’été ?

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS - Ré­dac­tion tc Me­dia

Comme chaque an­née, le 16 mars est la date où l’on peut chan­ger les pneus d’hi­ver par ceux d’été. Mais bien que le prin­temps ap­proche, les ac­cu­mu­la­tions de neige sont en­core fré­quentes et la tem­pé­ra­ture ne per­met pas en­core un tel chan­ge­ment.

CAA Qué­bec in­dique que la date du 16 mars est un peu tôt pour ins­tal­ler les pneus d’été, c’est plu­tôt une ques­tion de tem­pé­ra­ture. Il fau­drait ain­si mettre en place nos nou­veaux pneus à par­tir de 7°C ou plus, soit la tem­pé­ra­ture à la­quelle les pneus d’été ont toute leur adhé­rence.

Le mé­téo­ro­logue An­dré Mo­nette de Mé­téoMé­dia a fouillé dans les archives mé­téo des 75 der­nières an­nées pour dif­fé­rentes villes du Qué­bec afin de trou­ver la date idéale à la­quelle chan­ger ses pneus d’hi­ver. Pour Mont­réal, Ga­ti­neau et Sher­brooke, ce­la pour­rait se faire à par­tir du 5 avril.

CAA Qué­bec sou­ligne que les au­to­mo­bi­listes doivent tou­te­fois s’en re­mettre à leur bon ju­ge­ment, car il s’agit de moyennes, et non de pré­vi­sions. Même après le 5 avril, le mer­cure peut des­cendre sous 7 °C et il peut en­core par­fois nei­ger.

« Les mois de mars et avril sont des mois de tran­si­tion où l’in­sta­bi­li­té règne, où l’hé­si­ta­tion entre hi­ver et prin­temps est pal­pable », ex­plique M. Mo­nette.

En ef­fet, à Mont­réal, il tombe en moyenne 36 cm de neige en mars et 13 cm en avril, et une an­née sur trois, le sud du Qué­bec su­bit une tem­pête de neige en avril, se­lon Mé­téoMé­dia.

Pneus d’hi­ver en été : PAs une bonne idée

Gar­der ses pneus d’hi­ver en été pour­rait com­pro­mettre la sé­cu­ri­té des au­to­mo­bi­listes et des autres usa­gers de la route, se­lon CAA Qué­bec.

En plus de s’user ra­pi­de­ment, un pneu d’hi­ver uti­li­sé pen­dant la sai­son es­ti­vale de­vient de moins en moins sé­cu­ri­taire au fur et à me­sure que la tem­pé­ra­ture ex­té­rieure grimpe. En été, il perd toutes ses pro­prié­tés et son adhé­rence à la route. Le pneu d’hi­ver est fa­bri­qué avec un ca­ou­tchouc spé­cial, plus souple et plus flexible, qui at­teint un maxi­mum d’adhé­rence à basse tem­pé­ra­ture. Quand le mer­cure grimpe, il peut sur­ve­nir des pro­blèmes de frei­nage et de te­nue de route. De plus, les risques de cre­vai­sons aug­mentent de même que les risques d’aqua­pla­nage.

Se­lon des tests ef­fec­tués par CAA Qué­bec sur l’ef­fi­ca­ci­té des pneus d’hi­ver en été, les pneus d’hi­ver se­raient « clai­re­ment moins adap­tés pour l’été puis­qu’ils al­longent les dis­tances de frei­nage et qu’ils rendent plus dif­fi­cile une ma­noeuvre d’évi­te­ment en si­tua­tion d’ur­gence ».

(Pho­to archives TC Me­dia)

Il n’est pas conseillé de po­ser les pneus d’été lorsque la tem­pé­ra­ture se main­tient sous 7 de­grés Cel­sius.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.