Ha­rout Chi­ti­lian prend la tête d’une pres­ti­gieuse fon­da­tion

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - MA­THIAS MAR­CHAL / TC ME­DIA

L’an­cien élu mont­réa­lais d’Équipe Co­derre, Ha­rout Chi­ti­lian, di­ri­ge­ra la fon­da­tion in­ter­na­tio­nale Au­ro­ra. Un re­clas­se­ment pres­ti­gieux qui fait fi­gure d’ex­cep­tion chez les an­ciens élus mu­ni­ci­paux.

L’an­nonce a été of­fi­cia­li­sée le 3 avril, l’an­cien vice-pré­sident du co­mi­té exé­cu­tif et sur­tout conseiller de Bor­deaux-Car­tier­ville du­rant huit ans, de­vient pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de la fon­da­tion, créée par des des­cen­dants de ré­fu­giés ar­mé­niens afin de va­lo­ri­ser des ini­tia­tives hu­ma­ni­taires mé­con­nues.

« Le prix Au­ro­ra pour l’éveil de l’hu­ma­ni­té est le troi­sième prix le plus pres­ti­gieux après le prix No­bel et le prix Za­kha­rov. Pour l’édi­tion 2018, on a re­çu des no­mi­na­tions pour 509 per­sonnes », men­tionne l’an­cien élu.

Le co­mi­té de sé­lec­tion com­prend no­tam­ment l’ac­teur George Cloo­ney, le fon­da­teur de Mé­de­cins sans fron­tières, Ber­nard Kouch­ner, et les an­ciens pré­si­dents du Mexique et de l’Ir­lande, Er­nes­to Ze­dillo et Ma­ry Ro­bin­son. Le der­nier lau­réat, le Dr Tom Ca­te­na, a re­çu 100 000 $ pour son tra­vail au Sou­dan ra­va­gé par la guerre ci­vile. Il a aus­si pu choi­sir les or­ga­ni­sa­tions ca­ri­ta­tives qui se par­ta­ge­ront une bourse d’un mil­lion de dol­lars.

«L’or­ga­ni­sa­tion de ce concours né­ces­site bon nombre d’en­quêtes sur le ter­rain afin de vé­ri­fier la vé­ra­ci­té des in­for­ma­tions four­nies lors des mises en can­di­da­ture. Ce tra­vail sert aus­si à réa­li­ser un vrai tra­vail jour­na­lis­tique de mise en lu­mière de crises hu­ma­ni­taires mé­con­nues », ajoute M. Chi­ti­lian.

En tant que pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de Au­ro­ra Hu­ma­ni­ta­rian Ini­tia­tive, l’an­cien élu mont­réa­lais di­ri­ge­ra une équipe d’une qua­ran­taine de per­sonnes ré­par­ties dans plu­sieurs pays. L’or­ga­ni­sa­tion pro­pose aus­si un pro­gramme de bourses aux étu­diants pro­ve­nant de zones en crise.

« Après la dé­faite, ce qui est res­sor­ti de mes dif­fé­rentes dis­cus­sions et ré­flexions, c’est que je vou­lais conti­nuer de ser­vir la po­pu­la­tion», af­firme l’an­cien élu, qui n’écarte pas la pos­si­bi­li­té de re­ve­nir en po­li­tique à moyen ou long terme.

Tous les élus n’ont pas eu une tran­si­tion aus­si ra­pide. Si l’on se fie aux pages Fa­ce­book des an­ciens élus du co­mi­té exé­cu­tif de l’ad­mi­nis­tra­tion Co­derre, seule une poi­gnée d’entre eux s’est re­mise au tra­vail cinq mois après la dé­faite aux élec­tions mu­ni­ci­pales.

«Au ni­veau per­son­nel, c’est sou­vent dif­fi­cile à vivre. Tu tra­vailles [tout le temps] et d’un coup tu te re­trouves de­vant rien. Cer­tains ont beau­coup de mal à en par­ler et il n’y a pas de pro­gramme d’aide comme chez les par­le­men­taires», té­moigne l’an­cienne élue mont­réa­laise, He­len Fo­to­pu­los, qui a ré­cem­ment créé l’As­so­cia­tion qué­bé­coise des an­ciennes élues et an­ciens élus mu­ni­ci­paux.

Ce ré­seau, qui compte 350 an­ciens élus, vise no­tam­ment à ou­tiller ceux qui veulent re­tour­ner sur le mar­ché du tra­vail ou ceux qui, à la re­traite, n’ont pas droit aux ses­sions de pla­ni­fi­ca­tion fi­nan­cière of­fertes aux an­ciens fonc­tion­naires mu­ni­ci­paux. L’as­so­cia­tion fon­dée par He­len Fo­to­pu­los tien­dra sa pre­mière as­sem­blée à Mon­tréal le 4 mai.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Ha­rout Chi­ti­lian a été du­rant deux man­dats conseiller de Bor­deaux-Car­tier­ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.