Le Marché Ahunt­siccar­tier­ville bo­ni­fie son offre

Courrier Ahuntsic - - 1 - Amine esseghir amine.esseghir@tc.tc

Ali­men­ta­tion. D’ici quelques jours, le marché Ahunt­sic-car­tier­ville dis­po­se­ra d’une chambre froide d’une ca­pa­ci­té de 1000 pieds cubes. Une amé­lio­ra­tion qui per­met­tra de pro­po­ser une mar­chan­dise plus va­riée et de ré­duire les pertes.

On s’at­tend à un chan­ge­ment ca­pi­tal dans le fonc­tion­ne­ment de ce pe­tit marché de plus en plus ap­pré­cié par les ci­toyens.

La chambre froide se­ra ins­tal­lée ac­co­lée au kiosque si­tué près de la sta­tion de mé­tro Sau­vé.

«La struc­ture est li­vrée le 2 août, il faut ajou­ter une di­zaine de jours avant qu’elle ne soit plei­ne­ment opé­ra­tion­nelle », in­dique Cé­sar Her­zele, co­or­don­na­teur du MAC.

Cet amé­na­ge­ment a été fi­nan­cé grâce à une contri­bu­tion de l’ar­ron­dis­se­ment d’ahunt­sic-car­tier­ville.

Une somme to­tale de 45 000 $, ver­sée en trois tranches, a été vo­tée.

L’im­plan­ta­tion de cette chambre froide, ins­tal­lée à l’in­té­rieur d’un conte­neur, se­ra ac­com­pa­gnée d’un ré­amé­na­ge­ment du site ac­tuel du marché Sau­vé en aug­men­tant l’es­pace de vente et de dis­tri­bu­tion des pro­duits.

L’ar­ron­dis­se­ment avait mo­ti­vé son aide par le ren­for­ce­ment de la via­bi­li­té éco­no­mique du MAC.

La chambre froide de­vrait per­mettre d’aug­men­ter la du­rée d’ac­ti­vi­té de 12 se­maines au moins.

«D’un point de vue lo­gis­tique, ce­la per­met d’avoir les pro­duits sto­ckés sur place et ce­la nous évi­te­ra le gas­pillage, puisque les mar­chan­dises non ven­dues se­ront bien conser­vées», ob­serve M. Her­zele.

Ac­tuel­le­ment le MAC loue des es­paces de sto­ckages et doit ra­me­ner les mar­chan­dises par ca­mion.

Le Marché Ahunt­sic-car­tier­ville, créé il y a cinq ans, est connu pour son kiosque si­tué près de la sta­tion de mé­tro Sau­vé. Il comble les be­soins en fruits et lé­gumes dans trois dé­serts ali­men­taires d’ahunt­sic trois fois par se­maine, de juin à oc­tobre.

Il avait com­men­cé avec son ca­mion et des kiosques lé­gers tem­po­raires.

Il a re­çu au moins 15 000 vi­sites en 2017. Ses pro­duits frais sont en gé­né­ral 15 à 20 % moins chers qu’en épi­ce­rie. Ses prin­ci­paux four­nis­seurs ex­ploitent des fermes au­tour de Mon­tréal.

Le MAC offre aus­si à des agri­cul­teurs ur­bains, des en­tre­prises d’éco­no­mie so­ciale et des ar­ti­sans de vendre leurs pro­duits di­rec­te­ment aux consom­ma­teurs.

Ce­la ap­por­te­ra une im­por­tante amé­lio­ra­tion. Ce­la nous per­met­tra de di­ver­si­fier gran­de­ment les pro­duits of­ferts. on pour­ra ajou­ter les pro­duits lai­tiers ou les bois­sons par exemple. » Cé­sar Her­zele, co­or­don­na­teur du MAC.

(Pho­to : Ar­chives - Mé­tro Me­dia)

Le Marché Ahunt­sic-car­tier­ville est connu pour son kiosque si­tué près de la sta­tion de mé­tro Sau­vé qui se­ra do­té cet été d’un fri­go.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.