le marché Ahunt­sic-car­tier­ville a tou­jours be­soin d’ar­gent

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS -

Une aide de 300 000 $ a été oc­troyée ré­cem­ment à l’as­so­cia­tion des mar­chés pu­blics du Qué­bec (AMPQ), un or­ga­nisme dont fait par­tie le Marché Ahunt­sic-car­tier­ville. Tou­te­fois, l’ar­gent n’est pas des­ti­né à fi­nan­cer les mar­chés pu­blics.

Il faut rap­pe­ler qu’à l’ou­ver­ture de sa sai­son en juin, Marché Ahunt­sic-car­tier­ville (MAC) an­non­çait un manque à ga­gner de 20 000 $ qui met­tait à mal sa comp­ta­bi­li­té.

Un de ses prin­ci­paux bailleurs de fonds, la di­rec­tion de la san­té pu­blique (DSP), avait ré­duit sa contri­bu­tion.

L’an­nonce le 19 juillet d’une aide fi­nan­cière de Qué­bec de 300000$ sur trois ans à l’as­so­cia­tion des mar­chés pu­blics du Qué­bec (AMPQ) au­rait lais­sé pen­ser qu’une so­lu­tion se­rait ain­si trou­vée pour com­bler ce trou.

« Cet ar­gent est des­ti­né à pour­suivre les ac­ti­vi­tés de L’AMPQ et ne se­ra pas dis­tri­bué aux membres », in­dique Jean-nick Tru­del di­rec­teur gé­né­ral de l’as­so­cia­tion.

L’aide fi­nan­cière oc­troyée par le mi­nis­tère de l’agri­cul­ture (MAPAQ) per­met à L’AMPQ de pour­suivre son plan d’ac­tion avec 100000$ par an dé­blo­qués sur la base d’une éva­lua­tion à chaque exer­cice.

« Cet ar­gent fi­nance une pres­ta­tion de ser­vice que nous of­frons au MAPAQ qui coû­te­rait beau­coup plus cher si les ser­vices pu­blics la four­nis­saient eux-mêmes », sou­ligne M. Tru­del.

Ce fi­nan­ce­ment est des­ti­né à faire connaître et pro­mou­voir les mar­chés pu­blics par exemple.

L’AMPQ re­groupe plus d’une cen­taine de mar­chés pu­blics au Qué­bec. Sa mis­sion est d’ai­der les com­mu­nau­tés à dé­ve­lop­per ce genre d’en­tre­prise com­mer­ciale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.