La tor­tue géo­gra­phique

Courrier Ahuntsic - - ACTUALITÉS -

La tor­tue géo­gra­phique est une es­pèce aqua­tique qui fré­quent les eaux des grandes ri­vières ou des grands lacs. Le nom fait ré­fé­rence aux mo­tifs de sa carapace qui rap­pellent les courbes de ni­veau d’une carte to­po­gra­phique. À Mon­tréal, on peut sur­tout l’ob­ser­ver à l’ouest de la ville, dans le lac des Deux Mon­tagnes, qui abrite une des deux plus grandes po­pu­la­tions au Qué­bec.

« C’est une as­sez grosse tor­tue, sur­veillée par le mi­nis­tère. Il y a des sites de pontes à Mon­tréal, mais vu le risque de bra­con­nage et la vo­lon­té de conser­va­tion, on garde les en­droits exacts se­crets », ex­plique le vé­té­ri­naire du Bio­dôme. D’autres tor­tues peuvent être ob­ser­vées sur l’île : des tor­tues peintes, que l’on re­trouve da­van­tage dans les étangs et les ma­rais, et des tor­tues ser­pen­tines, re­con­nais­sables à leur longue queue den­te­lée à l’al­lure pré­his­to­rique.

Ryan M. Bol­ton/col­la­bo­ra­tion spé­ciale

La tor­tue géo­gra­phique, unique à l’amé­rique du Nord, est farouche, et n’hé­site pas à plon­ger à l’eau dès qu’elle per­çoit une pré­sence hu­maine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.