La MODE qué­bé­coise pour­suit SUR sa Lan­cée In­no­vante

Courrier Ahuntsic - - LA UNE - Quen­tin Parisis Quen­tin.parisis@tc.tc

Mon­tréal est un chef de file du sec­teur de la mode, sec­teur qui est en pleine crois­sance. Le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral ac­corde un fi­nan­ce­ment de 600 000$ à la grappe mé­tro­po­li­taine de la mode (Mmode) pour sou­te­nir la com­pé­ti­ti­vi­té et la crois­sance des ac­teurs de cette in­dus­trie.

Une contri­bu­tion de 600 000 $ a été at­tri­buée à la Grappe mé­tro­po­li­taine de la mode (Mmode) pour sou­te­nir la com­pé­ti­ti­vi­té et la crois­sance des ac­teurs de cette in­dus­trie.

Cette en­ve­loppe, ac­cor­dée par le Gou­ver­ne­ment du Ca­na­da pour les trois pro­chaines an­nées, doit per­mettre à la Grappe Mmode de pour­suivre sa mis­sion qui est de ras­sem­bler et fé­dé­rer les ac­teurs de l’in­dus­trie de la mode qué­bé­coise.

Mé­la­nie Jo­ly, mi­nistre du Tou­risme, des Langues of­fi­cielles et de la Fran­co­pho­nie et dé­pu­tée d’ahunt­sic-car­tier­ville s’est fé­li­ci­tée de cet ef­fort du gou­ver­ne­ment.

«Le but de notre ap­pui est de sou­te­nir la struc­tu­ra­tion du ré­seau de la Grappe, de fa­vo­ri­ser le rayon­ne­ment de l’in­dus­trie de la mode à Mon­tréal à l’ex­té­rieur de nos fron­tières et de me­ner plu­sieurs pro­jets concrets por­teurs» a-t-elle dé­taillé.

Le re­nou­vel­le­ment d’une mis­sion com­mer­ciale à Las Ve­gas à la­quelle 63 en­tre­prises ont par­ti­ci­pé l’an­née pas­sée a été évo­qué par­mi les pro­jets. Une cam­pagne d’image de­vrait par ailleurs être mise en place avec le mot-clé #mtl­style.

L’at­tri­bu­tion de ces fonds est une nou­velle ju­gée en­cou­ra­geante pour le quar­tier Cha­ba­nel, le plus gros quar­tier de la mode au pays. Des ré­per­cus­sions im­por­tantes sur la re­vi­ta­li­sa­tion et le dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises de mode de Cha­ba­nel sont at­ten­dues.

Un sec­teur qui se porte bien, Mais qui Manque de Main-d’oeuvre

Se­lon les chiffres dis­po­nibles, qui datent de 2016, le sec­teur de la mode gé­nère 83000 em­plois au Qué­bec, dont 58% dans la ré­gion mé­tro­po­li­taine de Mon­tréal.

Pour­tant, de­puis plu­sieurs mois, Deb­bie Za­kaïb, di­rec­trice gé­né­rale de la Grappe Mmode, ne cesse de cla­mer que l’in­dus­trie doit faire face à une pé­nu­rie de main-d’oeuvre, qui freine le dé­ve­lop­pe­ment de cer­taines com­pa­gnies ou cer­tains pro­jets.

Deb­bie Za­kaïb a ex­pli­qué que cet en­jeu de­meu­rait une prio­ri­té pour la Grappe, même si, dans l’im­mé­diat, « cette contri­bu­tion gou­ver­ne­men­tale vient sup­por­ter les pro­jets qui sont en ex­por­ta­tion. »

Mé­la­nie Jo­ly a ce­pen­dant as­su­ré sur la ques­tion de la main-d’oeuvre que le bud­get gou­ver­ne­men­tal 2018 avait pré­vu de nou­veaux fi­nan­ce­ments.

«On est ar­ri­vé avec de nou­veaux fi­nan­ce­ments pour ai­der la main-d’oeuvre à dé­ve­lop­per de nou­velles com­pé­tences. Ce­la va faire par­tie des nou­velles dis­cus­sions avec la Grappe Mmode. On veut pou­voir of­frir dif­fé­rents bons em­plois à nos po­pu­la­tions im­mi­grantes qui ar­rivent ici », a ex­pli­qué la mi­nistre.

(Quen­tin Parisis - Cour­rier Ahunt­sic)

Mé­la­nie Jo­ly en­tou­ré de plu­sieurs ac­teurs du sec­teur qué­bé­cois de la mode lors de l’an­nonce du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.