Ma­non Gau­thier mise sur l’ex­pé­rience et la proxi­mi­té pour l’em­por­ter

Courrier Ahuntsic - - ÉLECTIONS 1ER OCTOBRE 2018 - Quen­tin Parisis Quen­tin.parisis@tc.tc

La can­di­date de la CAQ dans la cir­cons­crip­tion Mau­rice-ri­chard s’ap­puie sur une mé­thode bien pré­cise pour ré­pondre aux at­tentes des ci­toyens et faire la dif­fé­rence.

Pour me­ner à bien son pro­jet d’être élue dé­pu­tée, Ma­non Gau­thier a ci­blé plu­sieurs ob­jec­tifs prio­ri­taires pour le sec­teur.

La mo­bi­li­té, la sé­cu­ri­té, la san­té, le lo­ge­ment so­cial, les ques­tions de l’édu­ca­tion et des aî­nés ain­si que la dé­fense du pa­tri­moine lui pa­raissent des en­jeux cen­traux, et, pour les sa­tis­faire, sa mé­thode est bien éta­blie.

« Dans ma vie pro­fes­sion­nelle et politique, je me suis fait un point d’hon­neur à ras­sem­bler. L’heure est à la concer­ta­tion. Je veux m’as­seoir avec la mai­resse de Mon­tréal, avec les col­lègues du fé­dé­ral, m’as­su­rer d’avoir un dia­logue cons­tant. Au ni­veau du chan­ge­ment de culture, c’est im­pé­ra­tif. Nous de­vons tra­vailler en­semble pour pro­po­ser des so­lu­tions », ex­plique-t-elle.

Ma­non Gau­thier jus­ti­fie cette mé­thode par le fait que ces prio­ri­tés concernent sou­vent les dif­fé­rents pa­liers de gou­ver­ne­ment.

Cette vo­lon­té de dé­pas­ser les cli­vages po­li­tiques est à ses yeux ce qui forme la phi­lo­so­phie de la CAQ et ce qui l’a in­ci­té à em­bar­quer dans cette aven­ture sous ces cou­leurs. Ma­non Gau­thier re­con­naît avoir été ap­pro­chée par d’autres for­ma­tions po­li­tiques, mais ex­plique avoir ra­pi­de­ment cou­pé court.

In­tro­ni­sée quelques jours seule­ment avant le lan­ce­ment of­fi­ciel de la cam­pagne élec­to­rale, la can­di­date n’a pas été épar­gnée pour ses pre­miers pas, avec la ré­vé­la­tion d’une an­cienne af­faire de conduite avec des fa­cul­tés af­fai­blies.

«J’ai été trans­pa­rente à tous les égards», a rap­pe­lé la can­di­date.

«Je com­prends qu’on puisse s’achar­ner du cô­té des li­bé­raux, mais moi, je ne vois pas cette cam­pagne comme une lutte. Je me ra­mène à l’échelle ci­toyenne et hu­maine. Je ne tom­be­rais pas dans la « po­li­ti­caille­rie » », dit-elle.

C’est donc « sur le ter­rain » que Ma­non Gau­thier en­vi­sage de faire la dif­fé­rence.

« Le plus im­por­tant pour moi a été d’ar­pen­ter les rues, de ren­con­trer les ci­toyens et les com­mer­çants », ex­plique Ma­non Gau­thier au su­jet de ses pre­miers jours de cam­pagne.

An­cienne élue de Ver­dun, n’ha­bi­tant plus Ahunt­sic de­puis très long­temps, Ma­non Gau­thier ne s’in­quiète pas de son manque d’an­crage lo­cal.

« Je suis Mon­tréa­laise, j’ha­bite Mon­tréal de­puis 30 ans, et Ahunt­sic, c’est à Mon­tréal», as­sure-t-elle.

« J’ai l’hu­mi­li­té de po­ser des ques­tions, de me re­faire connaître. Si vous me de­man­der de­main ma­tin si je connais tous les in­ter­ve­nants lo­caux, je vous dis non, mais une de mes forces en politique a tou­jours été de ras­sem­bler et de par­ve­nir à tra­vailler en­semble », se défend-elle.

Membre du co­mi­té exé­cu­tif de la Ville de Mon­tréal à l’époque du maire Co­derre, res­pon­sable des dos­siers liés à la culture, au pa­tri­moine, au de­si­gn, à l’es­pace pour la vie et au sta­tut des femmes, Ma­non Gau­thier rap­pelle que son ex­pé­rience lui a per­mis de me­ner de nom­breux en­jeux liés aux ar­ron­dis­se­ments.

Quen­tin Parisis – Cour­rier Ahunt­sic

Ma­non Gau­thier, can­di­date pour la CAQ, mise sur son ex­pé­rience pour être élue dans Mau­rice-ri­chard.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.