Jo­ly et Mou­ra­ni croisent le fer

Dé­bat au Col­lège Ahunt­sic

Courrier Bordeaux-Cartierville - - LA UNE - Amine.esseghir@ tc.tc

Les deux heures de dé­bat entre les can­di­dats aux élec­tions fé­dé­rales pour la cir­cons­crip­tion d’Ahunt­sicCar­tier­ville ont per­mis aux étu­diants du col­lège Ahunt­sic de po­ser à peine deux ques­tions. Tou­te­fois, lors de ce pre­mier dé­bat, les deux can­di­dates ve­dettes, Ma­ria Mou­ra­ni et Mélanie Jo­ly, se sont li­vrées à une vé­ri­table confron­ta­tion.

Le dé­bat, or­ga­ni­sé par l’As­so­cia­tion gé­né­rale des étu­diants du col­lège Ahunt­sic (AGECA), por­tait sur trois thé­ma­tiques choi­sies par les étu­diants: l’en­vi­ron­ne­ment, l’éco­no­mie et la loi C51.

Outre Mme Mou­ra­ni et Mme Jo­ly, Gilles Mer­cier du Par­ti vert, Ni­co­las Bour­don du Bloc qué­bé­cois et Wi­liam Mough­ra­bi du Par­ti conser­va­teur du Ca­na­da étaient pré­sents.

En­vi­ron­ne­ment

En ma­tière d’en­vi­ron­ne­ment, Ma­ria Mou­ra­ni, dé­pu­tée fé­dé­rale sor­tante qui porte les cou­leurs du Nou­veau Par­ti dé­mo­cra­tique (NPD), a ou­vert les hos­ti­li­tés en par­lant des ob­jec­tifs de son par­ti en ma­tière de ré­duc­tion des gaz à ef­fet de serre (GES).

«Si tous les par­tis ont des ob­jec­tifs de ré­duc­tion des GES, le seul par­ti à ne pas avoir de cibles en la ma­tière, c’est le Par­ti li­bé­ral», a-t-elle dit. Mme Jo­ly, can­di­date du Par­ti li­bé­ral du Ca­na­da (PLC) n’a pas tar­dé à ri­pos­ter lorsque se­ra abor­dée la ques­tion éco­no­mique.

Éco­no­mie lo­cale

Mme Jo­ly a dé­plo­ré le bi­lan de la dé­pu­tée sor­tante con­cer­nant le sec­teur Cha­ba­nel, connu pour avoir été un fleu­ron de l’in­dus­trie du tex­tile au Ca­na­da.

«Mme Mou­ra­ni dit que l’éco­no­mie, c’est com­pli­qué. Je vais lui don­ner quelques trucs», a dé­cla­ré Mme Jo­ly. Elle a ain­si énu­mé­ré quelques en­tre­prises de Cha­ba­nel qui ont dû fer­mer ou qui ont dé­mé­na­gé du­rant les dix der­nières an­nées.

Pour la can­di­date du NPD, des di­zaines de mil­lions de dol­lars ont été in­jec­tés dans ce sec­teur. «Ce que dit Mme Jo­ly à pro­pos de Cha­ba­nel est faux», a-t-elle as­sé­né. Elle lis­te­ra à son tour les marques connues qui conti­nuent de tra­vailler dans cette par­tie d’Ahunt­sic.

Sé­cu­ri­té

Sur la loi C51, Mme Mou­ra­ni a dû prendre son mal en pa­tience avant de pou­voir ré­pli­quer alors que tour à tour, le can­di­dat du Bloc et la can­di­date li­bé­rale ont fait re­mar­quer que Mme Mou­ra­ni était ab­sente lors du vote de la loi, alors que celle-ci af­firme être to­ta­le­ment op­po­sée à ce texte.

«J’étais en Eu­rope pour par­ler de ra­di­ca­li­sa­tion et de lutte contre le groupe État Is­la­mique», a-t-elle jus­ti­fié. Un ar­gu­ment qui a – se­lon ses pro­pos – fait rire le can­di­dat du Bloc. «Je ne com­prends pas com­ment Mme Mou­ra­ni peut jus­ti­fier son ab­sence à un vote par un voyage», dit-il.

Seule­ment deux étu­diants ont pu po­ser une ques­tion cha­cun.

Le pre­mier, Thier­ry, a de­man­dé ce que les can­di­dats et leurs par­tis pen­saient de la Rus­sie et son an­nexion de l’Ukraine. Glo­ba­le­ment, tous les can­di­dats, en de­hors de Wi­liam Mough­ra­bi, re­pré­sen­tant du Par­ti conser­va­teur, sou­tiennent que le Ca­na­da doit avoir une po­li­tique in­ter­na­tio­nale plus dy­na­mique of­frant des al­ter­na­tives de paix.

Le se­cond étu­diant, Élie, est re­ve­nu quant à lui sur les po­li­tiques en­vi­ron­ne­men­tales des cinq par­tis po­li­tiques. Au moins une cen­taine d’étu­diants ont as­sis­té à ce pre­mier dé­bat lo­cal.

(Photo TC Me­dia – Amine Esseghir)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.